Accueil Dernières minutes Xavi : « C’est un autre test et une autre finale pour nous ».

Xavi : « C’est un autre test et une autre finale pour nous ».

0

MADRID, 23 févr. (Cinktank.com) –

L’entraîneur du FC Barcelona, Xavi Hernández, a déclaré que le match contre Naples jeudi (21h00) est « un autre test et une autre finale » pour l’équipe de Culé, qui cherche une victoire au stade Diego Armando Maradona pour atteindre les 16èmes de finale de la Ligue Europa.

« Ils vont aller presser haut, mais nous verrons ce qui se passe, nous allons les forcer à jouer dans leur propre moitié. C’est ce que nous voulons, mais ce ne sera pas facile. C’est une équipe physique et forte et je pense que ce sera une bataille pour savoir qui aura le ballon. Nous devons essayer, c’est l’Europe, c’est difficile, c’est une équipe de Naples au niveau de la Ligue des champions et c’est pour cela qu’ils sont en compétition pour le ‘Scudetto' », a prévenu l’entraîneur en conférence de presse.

A la question de savoir s’il était inquiet à l’idée d’atteindre les huitièmes de finale, Xavi Hernandez a répondu que « plus que tout, parce que c’est le prochain match ». « Je l’ai dit plusieurs fois, chaque match est une finale et encore plus parce que nous n’avons pas fait nos devoirs dans un match que nous aurions dû gagner et nous devons le jouer ici au Diego Armando Maradona. C’est un autre test et une autre finale pour nous. Nous sommes impatients de montrer que nous pouvons rivaliser avec les « grands » rivaux », a-t-il déclaré.

Il n’a aucun doute sur la recette. « Ne pas avoir de complexes, être nous-mêmes et avec notre modèle de jeu, qui est très clair. Mais j’insiste, je pense que nous sommes sur la bonne voie, nous jouons de meilleurs matchs et nous y travaillons. Et oui, c’est inquiétant parce que c’est le prochain jeu. C’est le football, c’est au jour le jour », a-t-il déclaré.

« Jouer dans ce stade ? C’est une motivation supplémentaire, c’est un honneur de jouer dans le stade Diego Armando Maradona, il nous a tous enthousiasmés, il était une référence et aujourd’hui encore, nous regardons des vidéos de lui et nous sommes toujours excités. Parce que Messi est apparu, sinon nous parlerions du meilleur de tous les temps. Il a marqué une époque et nous nous en souvenons encore. C’est un honneur de jouer ici et d’être capable de jouer un grand match », a-t-il déclaré.

Lire aussi:   WATCH : Le Tata Nexon EV prend feu à Mumbai, la compagnie dit ceci au sujet de l'incident

En ce qui concerne une hypothétique élimination, Xavi a déclaré que « ce serait une grande déception » car ils ont « beaucoup d’espoir dans cette compétition ». « Nous voulons montrer que nous pouvons rivaliser en Europe contre une grande équipe comme le Napoli. Le match nul n’était pas suffisant à l’aller et nous devons jouer pour le gagner ici, nous devons essayer de dominer le jeu, de créer des occasions… le Barça que nous avons vu ces derniers temps. Si nous sommes à ce niveau, nous aurons de bonnes chances de passer. Mais ce sera toujours compliqué, je prédis un match très difficile », a-t-il ajouté.

« Jouer bien ou mal et gagner ? Si vous me laissez choisir, je veux bien jouer et gagner, mais il y a toujours un adversaire en face de moi. La conséquence de bien jouer, dans de nombreux moments, est le résultat en faveur. Malgré cela, il y a eu de nombreux matchs que nous n’avons pas gagnés en jouant bien. Mais nous serons toujours plus près de la victoire si nous jouons bien. Même si nous savons qu’il s’agit de résultats et non de sentiments. Nous avons besoin de plus de résultats maintenant.

Lire aussi:   Lenglet souffre d'une blessure au biceps fémoral de la cuisse gauche.

Par ailleurs, à propos de Dembélé, le natif de Tarrasa a assuré qu’il le voit « heureux » et qu’il est « un grand professionnel ». « Il s’entraîne, il prend soin de lui, il est positif avec le groupe. C’est pourquoi nous avons décidé qu’il devait jouer avec l’équipe. Nous verrons ce qui se passe d’ici la fin de la saison », a-t-il ajouté.

Enfin, concernant l’équipe de jeunes de son rival, il a déclaré ne pas être informé lorsqu’on l’a interrogé sur le déficit napolitain. « Je ne suis pas au Napoli au quotidien pour donner mon avis sur le système de formation de l’équipe ou de l’Italie. Nous comptons beaucoup sur le système des jeunes et l’histoire nous dit que nos joueurs locaux ont du talent… nous voyons Gavi, Nico, et il y a des années Busquets, Piqué… nous voyons que les joueurs de 17-18 ans peuvent faire la différence dans l’équipe première du Barça », a-t-il conclu.

Article précédentSteve Williams, des souvenirs sur Tiger Woods
Article suivantLe Premier ministre malien accuse la France de « préparer un plan » pour renverser la junte militaire