Accueil Dernières minutes Sport Voici les 4 grands matchs de la première journée de la Laver...

Voici les 4 grands matchs de la première journée de la Laver Cup : lequel est le plus attrayant ?

0

La LaverCup 2022 est sur le point de commencer et le programme du premier jour du tournoi a déjà été défini. Si les projecteurs seront braqués sur le match historique entre le Suisse Roger Federer et l’Espagnol Rafael Nadal, il y aura également trois autres rencontres incontournables entre les meilleurs joueurs de tennis de la planète.

L’activité débutera avec l’actuel numéro deux mondial, le Norvégien Casper Ruud, et l’Américain Jack Sock. A priori, un duel plus qu’inégal car si l’un vient de jouer la finale de l’US Open, l’autre est loin de sa meilleure version et occupe la 128e place du classement ATP.

Ce sera la première fois qu’ils se rencontreront dans leur carrière. Puis ce sera le tour du Grec Stefanos Tsitsipas qui affrontera l’Argentin Diego Schwartzman. Un autre duel où le représentant de Team Europe semble être mieux placé.

Dans leur cas, ils se sont affrontés cinq fois, avec trois victoires en faveur de Tsitsipas, tandis que le « Peque » s’est imposé deux fois. Au troisième tour, l’équipe du reste du monde aura enfin un match favorable, du moins en ce qui concerne le terrain, puisque l’Australien Alex de Miñaur défiera le Britannique Andy Murray.

Lire aussi:   Sergio Garcia : "Je ne vais pas mentir, bonne cravate".

Le quatrième membre des « Fantastiques » fera ses débuts dans un tournoi qui s’est déroulé alors que ses meilleurs jours en tant que professionnel étaient derrière lui. Enfin, dans l’épreuve principale, Roger Federer jouera son dernier match professionnel aux côtés de son grand rival et ami, l’Espagnol Rafael Nadal.

Devant eux se trouvera le duo américain composé de Jack Sock et Frances Tiafoe. Ce seront les 4 matchs du premier jour de la Laver Cup 2022. Voyez-vous l’équipe Reste du Monde gagner plus d’un match ?

Article précédentJe le respecte pour ses valeurs : Novak Djokovic, un grand éloge de Roger Federer
Article suivantC’était dur pour Mirka : Roger Federer raconte ses dernières années