Accueil Dernières minutes Virginia Torrecilla revient dans l’équipe deux ans plus tard et est « disponible »...

Virginia Torrecilla revient dans l’équipe deux ans plus tard et est « disponible » pour la Supercoupe.

0

MADRID, 19 janv. (Cinktank.com) –

La milieu de terrain Virginia Torrecilla pourrait reprendre un match de football jeudi, près de deux ans après avoir vaincu un cancer, lors de la demi-finale de la Super Coupe d’Espagne entre l’Atlético de Madrid et Levante, après avoir été nommée dans le groupe de l’entraîneur Óscar Fernández.

L’internationale a dû subir une intervention chirurgicale en mai 2020 pour l’ablation d’une tumeur au cerveau et, après avoir terminé son traitement de chimiothérapie en mars 2021, elle a franchi progressivement les étapes pour reprendre le football, ce qui pourrait se produire ce jeudi contre les  » Granotas « . Pour l’instant, elle a été incluse dans la liste initiale de 24 joueurs, dont deux seront écartés pour le match.

« Vir » s’entraîne depuis trois mois et demi avec le groupe sur une base régulière. C’est vrai qu’elle est en train de continuer à s’améliorer et nous travaillons beaucoup sur la condition, le poids, la technique et la tactique car elle n’a pas joué depuis deux ans », a souligné Óscar Fernández lors de la conférence de presse.

Lire aussi:   Jio-bp et le groupe Mahindra signent un protocole d'accord sur les véhicules électriques et les solutions à faible émission de carbone

L’entraîneur rouge et blanc estime que la joueuse des Baléares « améliore aussi ce processus mental de se voir si loin d’un terrain pendant si longtemps ». « Venir à une demi-finale de Supercoupe allait générer un stimulus important pour qu’il continue à grandir et il est disponible comme les autres. Il va bien, nous avons besoin de temps pour voir son meilleur moment, mais il a une chance de faire partie de la sélection finale », a-t-il déclaré.

Article précédentPorsche dévoile une 911 en édition limitée pour commémorer les 50 ans du design Porsche
Article suivantL’Irlande versera un paiement de 1 000 euros aux agents de santé pour leur travail dans la pandémie