Accueil Dernières minutes Villarreal veut continuer à rêver à Munich

Villarreal veut continuer à rêver à Munich

0

Villarreal veut continuer à rêver à Munich

L’équipe d’Emery affronte le Bayern avec l’intention de défendre son avantage du match aller et de se qualifier pour les demi-finales.

MADRID, 11 avr. (Cinktank.com) –

Ce mardi, à l’Allianz Arena (21h00/Movistar Liga de Campeones 1), Villarreal cherchera à défendre son précieux avantage (1-0) acquis à l’aller à La Cerámica, lors du quart de finale retour de la Ligue des champions, et à compléter son exploit en éliminant le tout-puissant Bayern Munich, qu’il visite avec l’espoir d’atteindre les demi-finales de la plus haute compétition continentale pour la deuxième fois de son histoire.

La pichenette d’Arnaut Danjuma après seulement huit minutes, déviant un tir du capitaine Dani Parejo qui a surpris le gardien de but allemand Manuel Neuer, a suffi à l’équipe de Castellon pour battre les Bavarois 1-0 au premier tour de leur rencontre. Le tir de Gerard Moreno sur le poteau aurait pu accroître l’avance, mais il a finalement échoué face à une équipe qui n’a pas réussi à marquer pour la première fois en 32 matches de Ligue des champions.

Ce ne sera pas une soirée facile pour eux à Munich, où Robert Lewandowski et ses coéquipiers menacent de les faire souffrir, tout comme ce n’était pas prévu à Turin ; cependant, le « sous-marin jaune » a écrasé la Juventus à cette occasion avec une victoire 3-0 qui l’a fait accéder aux quarts de finale.

« Mardi, j’ai le défi le plus important de ma carrière », a avoué Unai Emery, qui avant mercredi dernier avait également été le dernier entraîneur à mettre les champions allemands à genoux, avec le Paris Saint-Germain. « Ce ne sera pas suffisant pour égaler le match que nous avons joué l’autre jour. Ce sera un match très différent du match retour contre la Juventus et du match aller contre le Bayern », a-t-il prévenu.

Lire aussi:   Joyeux Vasant Panchami 2022 : vœux, images, statuts, citations, messages et salutations WhatsApp à partager lors de la Saraswati Puja.

L’entraîneur basque, invaincu dans les phases à élimination directe avec les « groguets » mais qui n’a jamais atteint les « demi-finales » de la Ligue des champions, ne cache pas que sa priorité ces jours-ci est le match contre la formation bavaroise, comme il l’a montré samedi dernier en changeant le onze complet lors du match contre l’Athletic Club (1-1), une décision qui signifiait qu’il prolongeait sa série d’invincibilité en compétition nationale à trois matchs -deux défaites et un nul-.

Par conséquent, tout porte à croire que l’on retrouvera la composition de départ du premier match contre l’équipe de Julian Nagelsmann, avec Gero Rulli dans les buts, Raúl Albiol et Pau Torres en défense centrale et Juan Foyth et Pervis Estupiñán en défense latérale. Parejo, Capoue, Coquelin et Gio Lo Celso répartiront le jeu et Gerard Moreno et le buteur du match aller Danjuma menaceront Neuer.

Le Bayern doit mettre de côté ses doutes, qui l’ont également hanté lors du match de Bundesliga du week-end dernier contre Augsbourg (1-0), s’il ne veut pas être éliminé lors de ce tour de la Ligue des champions pour la deuxième édition consécutive, après l’élimination de l’année dernière contre le PSG.

Lire aussi:   Arrêtez les régimes, contrôlez votre esprit pour un corps sain en 2022

Ce serait un échec pour un club habitué à soulever le titre de champion sans contestation, mais à qui on demande plus sur le Vieux Continent. Au match aller, ils n’ont pas réussi à créer un sentiment de danger et ont payé cher leurs erreurs offensives, et c’est ce qu’ils chercheront à inverser à l’Allianz Arena, où ils ont marqué en moyenne cinq buts lors des matches de la plus haute compétition européenne cette saison.

« Ils ont fait l’erreur de nous laisser en vie et c’est ce que nous devons punir », a prévenu l’entraîneur Julian Nagelsmann. « Nous ne jouerons pas mal deux fois contre les mêmes adversaires », a-t-il osé, affirmant qu’ils pourraient même jouer « sale ».

Les Bavarois compteront une nouvelle fois sur le Polonais Robert Lewandowski, auteur de 46 buts toutes compétitions confondues depuis le début de la saison, pour relancer la machine, dans un match où ils seront privés du défenseur central Niklas Süle, qui souffre d’une grippe, ainsi que de Corentin Tolisso et Bouna Sarr.

FICHE D’INFORMATION.

–… DES ALIGNEMENTS POSSIBLES.

BAYERN MUNICH : Neuer ; Pavard, Upamecano, Hernandez, Davies ; Kimmich, Goretzka ; Coman, Müller, Gnabry ; et Lewandowski.

VILLARREAL : Rulli ; Foyth, Albiol, Pau Torres, Estupiñán ; Coquelin, Capoue, Parejo, Lo Celso ; Gerard Moreno et Danjuma.

–REFEREE : Slavko Vincic (SLO).

-STADIUM : Allianz Arena.

–TIME : 21.00/Movistar Champions League 1.

Article précédentUn avion d’Air India à l’aéroport de Delhi entre en collision avec un tracteur de remorquage ; la DGAC ouvre une enquête
Article suivantSolana Sierra : Le capitaine m’a dit que j’allais passer une semaine inoubliable.