Accueil Sport Golf Victor Dubuisson, blessure mystérieuse à Paris

Victor Dubuisson, blessure mystérieuse à Paris

0

Pour la 4e fois cette saison, Victor Dubuisson ne s’est pas présenté au départ du 2e tour du tournoi du DP World Tour. Cette fois, c’est à son public qu’il a posé un lapin ce vendredi au Golf National. Une mauvaise habitude que ne parvient pas à stopper le circuit européen, qui semble n’avoir dans son règlement qu’un arsenal d’amendes.

Insuffisant pour forcer l’ancien numéro 1 français à respecter l’institution, son sport et ses supporters. Hyper talentueux, meilleur joueur français de l’histoire au classement mondial alors qu’il avait atteint la 15ème place dans la hiérarchie planétaire, Victor Dubuisson est considéré par beaucoup comme un véritable « génie ».

En début de saison, nous étions nombreux à nous enthousiasmer de son retour sur le devant de la scène lorsqu’il a décroché une sublime 4ème place à Abu Dhabi lors du premier tournoi de l’année. Un résultat qui lui garantissait presque de terminer la saison dans les points pour conserver son droit de jouer sur le DP World Tour l’année prochaine.

Mais l’Azuréen reste un cas à part dans le petit monde du golf. Il ne répond qu’avec parcimonie aux journalistes français depuis 2014.  » Éventuellement à la presse étrangère. « Lors du British Open 2014 à Liverpool, son entraîneur Benoit Ducoulombier a dû insister longuement pour qu’il s’adresse enfin aux journalistes présents.

Lire aussi:   Golf, le programme de la première semaine d'août

 » Allez-y, posez vos questions de merde « , a-t-il finalement déclaré. Cette semaine au Golf National, Dubuisson salue de loin les gens qu’il connaît depuis ses brillantes années amateurs mais évite toujours les micros et caméras de Golf Planète et de nos confrères.

Dommage, nous aurions aimé l’interroger sur cette mystérieuse maladie qui l’oblige à déclarer forfait chaque fois que son premier tour ne se déroule pas comme prévu et qu’il se retrouve en bas du classement après 18 trous. Pour ne pas sanctionner un joueur, les responsables de l’European Tour exigent un certificat médical dans les semaines qui suivent l’abandon du joueur.

Dans le cas contraire, Dubuisson et les autres sont passibles d’une amende, dont le montant augmente au fur et à mesure que les forfaits injustifiés s’accumulent. Alors que dire des raisons invoquées par le Français ? « Le DP World Tour ne communique pas sur les amendes », nous a-t-on gentiment répondu.

Il est donc impossible d’en savoir plus. Reste la triste réalité des chiffres. Cette saison, Dubuisson a manqué 8 cuts en 13 tournois, 5 fois il a abandonné. 4 fois après le premier tour, 1 fois après avoir réussi à passer le cut au Czech Masters.

60e après deux tours, le Cannois a probablement estimé qu’il n’était pas assez en forme pour réaliser un meilleur résultat et a quitté l’épreuve. En 2021, Dubuisson a joué 19 tournois, manquant 10 cuts et 5 fois il n’a pas commencé le 2ème tour.

Lire aussi:   Jean-Baptiste Gonnet : "Je sens que je suis à la fin"

Depuis son scratch au Saudi International le 7 février 2021, où il a empoché 5 100 euros, il a joué 32 tournois et manqué 18 cuts. 9 l’ont été après un abandon. C’est 50% du temps ! Cette fâcheuse tendance à laisser ses partenaires finir le tournoi en partie à deux n’est pas nouvelle.

Entre 2011 et 2015, cela lui arrivait une à deux fois par an maximum. Mais c’est vraiment observable depuis 2016. C’est en effet la 20e fois en 94 tournois que le Français disparaît avant le cut. Plus d’une fois sur 5 !

Même si la chose médicale n’est pas notre domaine on peut quand même risquer un diagnostic pour le voir traîner sa peine sur le parcours. Rares sont les fois où il sourit. Il ne prend plus de plaisir à jouer. Victor Dubuisson a mal au golf. Pour lui, jouer au golf ressemble à une corvée, un travail où l’on traîne les pieds.

Dans ces conditions, alors que ses chances de finir assez haut dans le classement sont minimes, il doit certainement préférer jeter l’éponge plutôt que de s’infliger un nouveau calvaire.

Article précédentRoland-Garros, Rasmus Hojgaard toujours leader
Article suivantGonzalo Higuain : son cri d’alarme vous laisse sans voix !