Accueil Sport Golf Valtellina Golf sous la bannière de Global golf company

Valtellina Golf sous la bannière de Global golf company

0

Un autre club de golf italien parlera désormais espagnol. En effet, le Valtellina Golf passe sous la gestion de la Global golf company, une société basée à Madrid.

Valtellina Golf, Global golf company

Selon ce qu’écrit « La Provincia di Sondrio », la direction ibérique aura pour objectif de valoriser le club d’un point de vue touristique, en misant sur le long terme (lire les Jeux Olympiques d’hiver Milan-Cortina 2026). L’administrateur délégué du groupe a parlé au journal, Cristobal Martin Ramos.

« Le marché italien est très similaire au marché espagnol d’il y a 20 ans – dit le manager – avec un réseau de greens gérés de manière un peu familière, sans les services et la qualité que les sociétés de gestion peuvent offrir aujourd’hui. »

Global golf company est un groupe actif depuis une trentaine d’années en Espagne (où il a son activité principale). La société gère 32 terrains de golf en Europe. En plus de Sondrio, en Italie, il y a Jesolo. Sur les six au Portugal, l’un est l’Aroeira à Lisbonne, inclus dans le classement des 50 plus beaux parcours du monde.

Golf Valtellina
« Nous sommes au Golf Valtellina di Caiolo à Sondrio pour y rester longtemps – dit Ramos à « La Provincia »-. Nous voulons investir pour que le green puisse s’élever. Nous avons l’intention de créer des forfaits vacances dédiés aux golfeurs et aux non-golfeurs.

Lire aussi:   Angleterre, les clubs ont des listes d'attente pour s'inscrire

Le principal client est originaire d’Europe du Nord, de Grande-Bretagne, des pays scandinaves, d’Allemagne, donc nous allons principalement cibler ces marchés  » Il fait partie des sportifs les plus titrés de tous les temps, ainsi que des plus riches du monde.

Quand il s’agit de premières, Tiger Woods est toujours présent : 15 majeurs remportés, 110 tournois professionnels, le golfeur le plus titré de l’histoire de ce sport. Des statistiques qui expliquent pourquoi il a réussi à rester en tête du classement mondial pendant 683 semaines (dont 281 consécutives) et surtout parce qu’il est devenu en 2014 le premier sportif au monde à avoir franchi la barre du milliard de dollars.

Chiffre astronomique qui justifie également le fait que Tiger Woods puisse s’offrir un yacht comme le Privacy, un véritable bateau de conte de fées. Et évidemment, nous parlons de quelque chose qui a coûté très cher. Si vous imaginez un yacht de luxe et un certain confort à bord, alors le Privacy l’a.

Long de 48 mètres, avec une superficie totale de 600 mètres carrés, ce yacht a été acheté par le golfeur en 2004. Équipé de cinq cabines pouvant accueillir un total de dix personnes, il dispose également de quatre quartiers pour neuf membres d’équipage.

Lire aussi:   Ryan fox est proche de son troisième succès en carrière

Tiger Woods a l’habitude de l’appeler « mon dériveur », même si tout ressemble à un dériveur : avec une vitesse de croisière de 18 nœuds, il a également à son bord une salle de sport où le golfeur continue de s’entraîner. Woods préfère d’ailleurs rester sur ce yacht lors des tournois organisés à New York.

Avec ses intérieurs en bois de cerisier, Privacy dispose également d’un ascenseur pour trois personnes, d’un énorme jacuzzi, suffisamment grand pour accueillir huit personnes, et des inévitables salle de cinéma et coin bar. Le petit plus de ce méga yacht est fourni par l’espace que Tiger Woods a voulu consacrer à la plongée sous-marine : ceci explique également la présence d’une chambre de décompression (gonflable) et d’une zone dédiée au remplissage des bouteilles d’oxygène.

Le luxe est également complété par trois jet-skis et deux scooters pour de courtes excursions à terre. Évidemment, tout cela a un prix : Le Privacy a coûté 17 millions d’euros et son entretien annuel s’élève à 1,7 million d’euros.

Article précédentJournée de la fondation de l’Arunachal Pradesh 2022 : tout ce que vous devez savoir sur le « pays du soleil levant ».
Article suivantRencontrez Sofia Jirau, le premier mannequin de Victoria’s Secret atteint du syndrome de Down.