Accueil Dernières minutes Sport Valence est sur le point de devenir un site de Coupe Davis

Valence est sur le point de devenir un site de Coupe Davis

0

Valence est à deux doigts d’accueillir l’un des quatre groupes qui donneront accès à la finale de la Coupe Davis en septembre. Le président de la Generalitat, Ximo Puig, a déclaré lors de sa visite à l’aéroport de Castellón que les négociations sont à un stade avancé pour que Valence accueille la Coupe Davis pour les cinq prochaines années.

« Nous sommes en cours de négociation, il n’y a toujours pas de définition concrète ni de la redevance ni de la prolongation du contrat, ce que nous avons montré c’est l’intérêt devant l’offre de la Fédération et de la société qui la gère, nous sommes en négociation avec eux et il y a de fortes chances de parvenir à un accord », a-t-il déclaré.

Puig a expliqué que l’accord qu’ils négocient est d’une durée de cinq ans et qu’il débuterait en septembre prochain. Les premières années, ils accueilleraient les tours précédant la demi-finale, et les dernières années, la finale.

Lire aussi:   Taylor Fritz après avoir passé le Covid : Je me sens mieux que je ne le pensais.

« Il y a des progrès dans ces négociations, en principe, ces premières années accueilleraient ces premiers tours, il y a quatre ou cinq villes européennes et ensuite la finale à Malaga et nous aimerions qu’à la fin de cette période de cinq ans, la finale puisse avoir lieu dans la Communauté valencienne, ce que nous sommes en train de négocier actuellement », a-t-il déclaré.

Malaga avait été choisie, avec Glasgow, Hambourg et Bologne, pour accueillir la phase de groupe de la compétition, mais a dû laisser sa place lorsqu’elle est devenue la ville choisie par Kosmos pour accueillir la finale.

En conséquence, l’Espagne continuera à jouer à domicile dans une phase où elle se battra avec les trois adversaires qu’elle affrontera lors du tirage au sort du 26 avril pour l’une des deux places en jeu. Gerard Piqué avait expliqué à l’époque que la précédente Coupe Davis se jouait sur quatre semaines et quatre mois différents, que les joueurs devaient faire de longs trajets et qu’ils étaient confrontés à des changements sur le terrain. C’est pourquoi sa société Kosmos a décidé de changer le format et de le rendre « plus semblable à la Coupe du monde, mais en tennis ».

Lire aussi:   L'Allemagne bat la France en Coupe Davis pour la première fois depuis 1938

Le footballeur, qui entretient des liens professionnels et personnels avec la créatrice de contenu et commentatrice Ibai Llanos, a déclaré qu’ils allaient concevoir « quelque chose de très attrayant et qui entrera par les yeux » et qu’ils investiront dans la mise en scène afin de voir un produit « différent et unique ».

Article précédentC’est presque impossible : Dominic Thiem s’inquiète de son retour à Belgrade
Article suivantJessica Pegula revient sur la victoire des États-Unis sur l’Ukraine