Accueil Sport Golf Us Women’s Open, le retour d’Annika Sorenstam

Us Women’s Open, le retour d’Annika Sorenstam

0

Le retour sur le terrain de Nelly Korda et celui d’Annika Sorenstam dans un Majeur. Et encore : La dernière course de Michelle Wie entre les grands et une cagnotte de 10 millions de dollars. Pas encore au niveau des hommes – on parle d' »égalité des salaires » – mais certainement un chiffre très élevé pour un tournoi féminin.

Tels sont les principaux ingrédients de l’US Women’s Open, deuxième majeur 2022 du golf féminin prévu du 2 au 5 juin au Pine Needles Lodge & Golf Club de Southern Pines (USA), en Caroline du Nord. Où Yuka Saso défendra le titre remporté en 2021.

Neuf des dix meilleurs projets du monde seront également en lice, à commencer par le numéro 1, le Sud-Coréen Jin Young Ko.

Nelly Korda et Annika Sorenstam

Tournoi spécial pour Annika Sorenstam qui revient sur son terrain où elle a remporté le deuxième de ses trois US Women’s Open.

Tandis que Michelle Wie (qui avait fait de cet événement le sien en 2014) jouera le dernier majeur de sa carrière avant sa retraite. Annika Sörenstam (Stockholm, 9 octobre 1970) est une golfeuse suédoise. Elle commence à jouer au golf à 12 ans, après avoir arrêté le tennis.

Lire aussi:   Tommy Fleetwood sera à l'Acciona Open.

Elle étudie à l’Université d’Arizona, où elle remporte en 1991 le titre de meilleure joueuse de la NCAA. En 1992, elle remporte la Coupe du Monde Amateur et atteint la finale du Championnat Amateur des Etats-Unis, après avoir été All American en 1991 et 1992.

C’est également en 1992 qu’elle a fait ses débuts professionnels et depuis, elle a remporté 59 tournois sur le circuit féminin du LPGA Tour. Elle a notamment remporté 7 trophées du Slam : Us Women’s Open (1995, 1996), Kraft Nabisco Championship (2001, 2002, 2005), McDonald’s LPGA Championship (2003) et Weetabix Women’s British Open (2003).

Elle est considérée comme la meilleure joueuse de l’histoire du golf féminin. En 2001, elle a réalisé 30 records, dont la meilleure moyenne de tous les temps (69,42). La même année, elle a battu le record de ses propres prix en dépassant les 2 millions de dollars ; elle a ensuite maintenu cette performance au cours des années suivantes, jusqu’à un nouveau record de 2 863 904 dollars.

Lire aussi:   Tiger Woods : "L'Open, c'était très excitant"

Les autres records de 2001 sont les 4 victoires consécutives sur le circuit LPGA et les 59 coups en un seul tour. En 2002, elle a établi le record de 13 titres en une saison, égalant Mickey Wright (1964). Elle s’est retirée du professionnalisme en 2008 : dans toute sa carrière, elle a remporté une cagnotte de 16,5 millions de dollars et il ne lui manque qu’un trophée pour atteindre Patty Berg, la fondatrice de la LPGA, en 60 tournois.

En 1995, elle reçoit la médaille d’or du Svenska Dagbladet, le prix décerné par le journal Svenska Dagbladet au meilleur sportif suédois de l’année. En 2021, après 13 ans d’inactivité, elle revient à la compétition en participant au Gainbridge Championship, l’événement officiel du LPGA Tour, du 25 au 28 février dans la ville d’Orlando.

Article précédentMartin Kaymer sans victoire depuis 2014
Article suivantPlusieurs alliés de Trump, dont l’un de ses fils, l’ont appelé à arrêter la foule qui a pris d’assaut le Capitole.