Accueil Dernières minutes L'International Un tribunal britannique se prononce en faveur de Meghan Markle dans un...

Un tribunal britannique se prononce en faveur de Meghan Markle dans un différend sur la vie privée avec un tabloïd

0

Paris :, 2 déc. (Cinktank.com) –

Un tribunal britannique a statué en faveur de la duchesse de Sussex dans un litige avec le journal britannique conservateur « The Mail on Sunday », qui a publié une lettre privée de Megan Markle à son père en 2018.

La Cour d’appel d’Angleterre et du Pays de Galles a rejeté un appel du groupe de médias Associated Newspapers, dont fait partie le tabloïd conservateur, qui appelait à un procès dans un litige que la duchesse de Sussex a finalement remporté pour « violation de la vie privée ». .

« Depuis trois ans que cela a commencé, j’ai attendu patiemment », a déclaré la duchesse de Sussex dans des déclarations recueillies par la BBC, ajoutant qu’il s’agit « d’un précédent » pour que « tout le monde puisse faire de même » lorsqu’il « se voit violé ». dans leur vie privée ».

Les juges ont souligné que la décision « a été correcte », puisqu' »il n’était pas nécessaire de publier la moitié de la lettre », dans laquelle la duchesse évoquait sa relation avec le prince Henry après la célébration de leur mariage, selon un communiqué choisi. par la chaîne britannique BBC.

Lire aussi:   Nasrallah dénonce l'influence "subversive" des Etats-Unis et accuse les partis libanais de "recevoir des ordres des ambassades".

De leur côté, les avocats d’Associated Newspapers auraient eu connaissance d’une déclaration signée par l’ancienne secrétaire à la communication de la duchesse de Jason Knauf, dans laquelle il était indiqué que Markle aurait écrit la lettre sachant qu’à un moment donné elle pourrait être divulguée. Knauf avait un premier projet que la duchesse lui aurait envoyé au cas où cette fuite se produirait.

Article précédentLe risque d’escalade militaire en Ukraine marque une rencontre tendue entre Blinken et Lavrov.
Article suivantValdano : « Nous devons nous mobiliser pour que la Super League n’ait pas lieu ».