Accueil Dernières minutes L'International Un journaliste arrêté en Turquie pour « insulte au président » Erdogan

Un journaliste arrêté en Turquie pour « insulte au président » Erdogan

0

ISTANBUL, 22 janv. (DPA/PE) –

Une journaliste turque, Sedef Kabas, a été arrêtée ce samedi pour le crime d' »outrage au président » comme l’a expliqué son avocat à l’agence de presse allemande DPA.

Kabas est détenu à la prison de Bakirkoy à Istanbul, a expliqué son avocat, Ugur Poyraz, dans des déclarations téléphoniques dans lesquelles il a indiqué qu’il déposera un recours lundi contre cette détention « illégale ». « Nous espérons que la Turquie pourra bientôt revenir à l’Etat de droit », a ajouté Poyraz.

Kabas a été arrêté tôt samedi dans un hôtel d’Istanbul et transféré devant un tribunal de Caglayan après que le bureau du procureur a ouvert une enquête. L’insulte au président est typée et des peines allant de huit mois à quatre ans de prison sont prévues.

Vendredi, Kabas a assisté à une émission de la station de radio locale Tele 1 dans laquelle il critiquait le gouvernement pour sa répression de la dissidence et la promotion de la polarisation de la société.

« Quand un bœuf entre dans un palais, il ne devient pas un roi, mais le palais devient une étable », a ensuite posté Kabas sur Twitter, un dicton circassien.

Lire aussi:   La présidence ukrainienne dit "attendre avec impatience" les entretiens entre M. Zelenski et Xi Jinping

L’agence de presse officielle, Anatolia, a cité plusieurs ministres et le porte-parole d’Erdogan, Fahrettin Altun, critiquant Kabas d’être « immoral » et « irresponsable ».

L’office turc de contrôle des médias, RTUK, a ouvert une enquête distincte contre Tele 1 pour « déclarations inacceptables contre notre président », a révélé son président, Ebubekir Sahin, sur Twitter.

Article précédentSimeone : « C’est nous qui sommes en deuxième mi-temps ».
Article suivantLes utilisateurs de Realme 8 en Inde peuvent désormais profiter des fonctionnalités d’Android 12 grâce à une nouvelle mise à jour