Accueil Dernières minutes Sport Un homme politique britannique félicite Novak Djokovic pour sa gestion de la...

Un homme politique britannique félicite Novak Djokovic pour sa gestion de la situation en Australie.

0

La politicienne britannique Claire Fox a applaudi Novak Djokovic pour la manière dont il a géré la saga des visas australiens. Djokovic a bénéficié d’une exemption spéciale pour participer à l’Open d’Australie, mais il a été arrêté après avoir atterri à Melbourne.

Dans les dix jours qui ont suivi, Djokovic a vu son visa annulé deux fois et n’a pas pu participer à l’Open d’Australie après avoir été expulsé du pays. Aujourd’hui, Djokovic risque de manquer l’US Open car les lois américaines sur la vaccination exigent que les étrangers présentent une preuve de vaccination à leur entrée dans le pays.

Djokovic a accepté la situation de l’US Open avec calme et Fox félicite le Serbe pour la façon dont il a géré les défis.

Fox : Djokovic a très bien géré ces situations.

« Je pense aussi que la façon dont il a géré ce qui s’est passé en Australie et aux États-Unis a été formidable.

J’ai trouvé qu’il avait été traité de façon abyssale par l’Australie, où on lui a refusé le match à cause de son état de santé, à cause de sa décision, prise par son propre corps, de ne pas prendre un vaccin correct », a déclaré Fox, selon Sportskeeda.

Lire aussi:   ATP Rotterdam : Un outsider ; Auger-Aliassime et Andy Murray, tous deux victorieux pour leurs débuts.

 » Je ne suis pas d’accord, mais on s’en fout, ce n’est pas mon corps, c’est le sien. Mais, il ne s’en est même pas plaint. Il a argumenté sa position. Ils n’arrêtent pas de lui dire « pourquoi as-tu renoncé à ces grands tournois juste pour ça » et il répond « parce que j’ai des principes ».

Quel bonheur, ce n’est pas seulement un brillant joueur de tennis, mais c’est un brillant joueur de tennis avec des principes » Cette semaine, Djokovic a confirmé que son intention est de jouer uniquement là où il est autorisé.

« Je suis un joueur de tennis professionnel, je ne me mêle pas de politique ou de quoi que ce soit d’autre parce que cela ne m’intéresse pas », a déclaré Djokovic. « J’ai ma position et je suis un partisan de la liberté de choisir ce qui est le mieux pour vous. Je respecte tout et tout le monde, et j’espère que les gens respecteront au moins ma décision. Si j’ai la permission, je serai là. Si je ne l’ai pas, je ne serai pas là, ce n’est pas la fin du monde ».

Lire aussi:   Nick Kyrgios et son duel litigieux avec Tsitsipas : vous avez vu ce qui s'est passé
Article précédentPremière participation de Tiger Woods à l’Open en 2000
Article suivantChallenge Tour, le temps d’une seule étape en Autriche