Accueil Dernières minutes L'International Un général israélien à la retraite admet l’implication d’Israël dans l’assassinat de...

Un général israélien à la retraite admet l’implication d’Israël dans l’assassinat de Soleimani

0

Paris :, 20 déc. (Cinktank.com) –

L’ancien directeur du renseignement militaire de l’armée israélienne, Tamir Hayman, a reconnu l’implication d’Israël dans l’assassinat en Irak du général iranien Qasem Soleimani, tué en janvier 2020 dans un bombardement américain à l’aéroport de Bagdad.

Dans une interview accordée au magazine « Malam », M. Hayman a expliqué qu’Israël avait « joué un rôle » dans la mort de M. Soleimani. « L’assassinat de Soleimani était important car notre principal ennemi est l’Iran », a-t-il déclaré.

Un rapport publié en mai par Yahoo News indique qu’Israël a donné aux États-Unis l’accès à plusieurs numéros de téléphone portable appartenant à Soleimani pour permettre sa localisation. « Il est rare de retrouver quelqu’un d’aussi haut placé qui a aussi un commandement réel, le stratège et le combattant », a-t-il déclaré au magazine.

Les tensions entre l’Irak et la coalition dirigée par les États-Unis se sont accrues après l’assassinat de Soleimani, chef de la Force Quds des gardiens de la révolution iranienne, au point que le Parlement a exigé le départ des forces américaines d’Irak.

Lire aussi:   L'Irlande du Nord est plongée dans une crise gouvernementale après la démission de son Premier ministre

D’autre part, M. Hayman a affirmé qu’Israël a réussi à déjouer les tentatives iraniennes d’infiltration en Syrie. « Nous avons contrecarré la plupart des tentatives d’infiltration de l’Iran en Syrie. Nous les avons empêchés de faire entrer des armes et de l’argent », a-t-il déclaré.

Article précédentMinsk convoque un chargé d’affaires britannique après l’attentat contre l’ambassade de Biélorussie à Londres
Article suivant73% des cas de COVID-19 rapportés la semaine dernière aux Etats-Unis sont de la variante omicron.