Accueil Dernières minutes L'International Un deuxième Américain tué dans une bataille en Ukraine, d’après une notice...

Un deuxième Américain tué dans une bataille en Ukraine, d’après une notice nécrologique

0

Char russe à Mariupol


Char russe à Mariupol

Suivez en direct les dernières nouvelles sur la guerre en Ukraine

Paris, 21 juin (Cinktank.com) –

Un deuxième citoyen américain a été tué au combat en Ukraine ces derniers jours, selon une notice nécrologique publiée par sa famille et confirmée par le département d’État, a rapporté le Washington Post.

La notice nécrologique, publiée dans le journal Recorder du comté de Montgomery, dans l’État de New York, identifie le défunt comme étant Stephen Zabielski, 52 ans, et indique qu’il est décédé le 15 mai.

Le département d’État a indiqué être en contact avec la famille et avoir fourni « toute l’assistance consulaire possible », selon des sources officielles citées par le journal, qui ont refusé de donner plus de détails « par respect pour la famille en ce moment difficile ».

Selon les informations publiées par le magazine « Rolling Stone », qui cite des personnes ayant connaissance de l’affaire, Zabielski était un vétéran de l’armée américaine qui est mort après avoir marché sur une mine antipersonnel, bien que pour le moment il n’y ait aucune confirmation officielle.

La mort de Zabielski survient environ deux semaines après que la famille de l’ancien Marine Willy Joseph Cancel ait été tué au combat en Ukraine. Cancel, 22 ans, travaillait pour un entrepreneur militaire privé et a été envoyé par la société en Ukraine, selon sa mère, Rebecca Cabrera.

Lire aussi:   Au moins un mort, 20 blessés dans une fusillade en Arkansas

Blinken félicite Petro pour sa victoire à l’élection présidentielle en Colombie.

Elle intervient également alors que des informations font état de la disparition des Américains Alexander Drueke et Andy Tai Huynh aux alentours de Kharkov lors d’affrontements avec les troupes russes sous le commandement de la 92e brigade ukrainienne, après quoi il a été confirmé qu’ils avaient été capturés par les forces séparatistes pro-russes.

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a souligné dans une interview accordée à la chaîne de télévision MSNBC lundi que la Russie « ne peut garantir » qu’ils ne seront pas condamnés à mort pour leur rôle dans la guerre. « Je ne peux rien garantir. Cela dépend de l’enquête », a-t-il déclaré.

À cet égard, M. Peskov a fait valoir que les deux Américains « doivent répondre des crimes qu’ils ont commis » et a souligné qu’ils se sont tous deux livrés à des « activités illégales » sur le territoire ukrainien et ont tiré sur des militaires russes, menaçant leur vie, de sorte qu' »ils ont commis des crimes ».

Lire aussi:   Le Parti démocratique de Corée annonce un accord pour fusionner avec une ancienne scission.
Article précédentMatthew Fitzpatrick après sa victoire à l’US Open : « Je peux prendre ma retraite en homme heureux demain ».
Article suivantOla Electric annonce trois nouvelles voitures électriques : un SUV, une berline et une voiture à hayon.