Accueil Dernières minutes Un autre scooter électrique Ola S1 passe en marche arrière à pleine...

Un autre scooter électrique Ola S1 passe en marche arrière à pleine vitesse, laissant une personne de 65 ans blessée

0

Dans un autre incident tragique impliquant le mode « marche arrière » controversé d’Ola Electric, un homme de 65 ans à Jodhpur a subi de graves blessures après que l’e-scooter Ola se soit mis en marche arrière à pleine vitesse.

Pallav Maheshwari, qui est le fils de la victime et qui est retourné en Inde l’année dernière et était  » extatique  » à propos de la révolution EV du pays, a publié sur LinkedIn que son père a subi des blessures graves dans l’incident.

« Le bug logiciel du scooter #olaelectric consistant à passer en mode marche arrière à pleine vitesse a gravement blessé mon père. C’était lui qui, même à l’âge de 65 ans, était très actif et enthousiaste à l’idée d’utiliser le #ola #electricvehicle. Regardez ce que votre scooter #poorlytested lui a fait », a posté Maheshwari, accompagné de quelques photos de son père.

« Il s’est cogné la tête contre un mur avec presque le crâne ouvert (avec 10 points de suture maintenant) et s’est cassé le bras gauche qui devrait être opéré avec 2 plaques insérées », a-t-il affirmé.

Lire aussi:   Le Samsung Galaxy S22 Ultra pourrait disposer d'un espace dédié au stylet S-Pen

Ola Electric n’a pas encore répondu à ce nouvel incident.

Plusieurs clients d’Ola Electric se sont plaints du problème de l’accélérateur en marche arrière dans le passé.

Balwant Singh, de Guwahati, avait tweeté le mois dernier que son fils avait eu un accident « en raison d’une défaillance du système de freinage par régénération. En effet, lors d’un changement de vitesse, au lieu de ralentir, le scooter a accéléré, envoyant un tel couple qu’il a eu un accident ».

Ola Electric avait déclaré avoir mené une enquête approfondie sur l’accident et les « données montrent clairement que le conducteur avait une vitesse excessive tout au long de la nuit et qu’il a freiné en panique, perdant ainsi le contrôle du véhicule. Il n’y avait aucun problème avec le véhicule ».

L’accident s’est produit le 26 mars alors que le fils de Singh conduisait un Ola S1 Pro.

« Le scooter est parti en l’air avant de s’écraser et de déraper. Mon fils a été hospitalisé le 26 mars et a subi une fracture à la main gauche et 16 points de suture à la main droite en raison d’une défaillance de l’Ola S1 Pro », a tweeté Balwant Singh qui se bat toujours avec la société sur les médias sociaux.

Lire aussi:   Perte de poids : saviez-vous que ces 5 lentilles peuvent vous aider à perdre des kilos plus rapidement ?

Lisez toutes les dernières nouvelles, les nouvelles de dernière minute et les mises à jour en direct de l’IPL 2022 ici.

Article précédentLes États-Unis proposent d’aider à enquêter sur la mort de la journaliste Shirín abu Aklé
Article suivantFord interrompt la production de véhicules électriques en Inde et reprend les négociations avec les travailleurs sur les indemnités.