Accueil Sport Golf Trevor Immelman, une place dans l’histoire en 2008

Trevor Immelman, une place dans l’histoire en 2008

0

Les anciens joueurs de l’European Challenge Tour ont remporté un total de 11 championnats majeurs après avoir joué sur le terrain de golf mondial, mais un seul homme a remporté le Tournoi des Maîtres.

Trevor Immelman, Masters

Trevor Immelman, diplômé en 2000, s’est assuré une veste verte et une place dans l’histoire en réalisant la meilleure performance de sa carrière en 2008.

Après avoir réalisé des tours consécutifs inférieurs à 70 (68-68-69) au célèbre Augusta National Golf Club, Immelman, qui avait terminé chaque jour en tête du classement, a pris une avance de deux coups lors du tour final. Le jeune homme, alors âgé de 28 ans, semblait en bonne posture au début de la dernière journée, et lorsqu’il est arrivé au 16e tee, son avance était passée à cinq coups.

Le Masters, cependant, se termine rarement sans drame, et l’édition 2008 ne fera pas exception. Immelman, qui concourait en tant que numéro 29 mondial, a tiré son coup de départ dans l’eau sur le court par trois, ce qui a entraîné un double bogey.

Lire aussi:   Dustin Johnson ajoute un hybride pour le Masters

Un autre drame s’est produit au 17e trou lorsque le natif du Cap a manqué son approche, le laissant visiblement surpris. S’inspirant peut-être d’expériences précédentes, comme sa première victoire professionnelle au Barclays Kenya Open en 2000, Immelman s’est ressaisi et est sorti du bunker avant pour sauver son par.

Le dernier élément d’adversité est survenu au 18e, lorsque le drive d’Immelman a roulé dans une large motte de terre au centre du fairway. Calmement, Immelman a surmonté cette malchance, trouvant le green avec son approche, ce qui lui a permis de profiter de sa marche vers le dernier trou et vers Butler Cabin.

Depuis lors, trois autres diplômés du Challenge Tour sont passés tout près de remporter leur propre veste verte. En 2012, Louis Oosthuizen a profité de l’élan d’un albatros emblématique sur le deuxième trou du tour final jusqu’à un play-off, avant que Bubba Watson ne frappe un coup emblématique de son côté, accrochant un wedge depuis le fairway jusqu’au green, pour battre Oosthuizen sur le premier trou du play-off.

Lire aussi:   Rory McIlroy, le nouveau fer 3 pour frapper plus haut

En 2017, Justin Rose, qui a participé régulièrement au Challenge Tour en 1999, a gagné sa place dans un barrage avant de s’incliner devant un birdie inspiré de Sergio Garcia sur le premier trou supplémentaire. En 2019, à Augusta National, Brooks Koepka, diplômé de 2013 et quatre fois champion du monde, a manqué d’un coup le score de Tiger Woods, qui était de 13 sous le par.

À ce jour, Immelman est toujours le seul ancien joueur du Challenge Tour à avoir triomphé à Augusta National. Il semble que ce ne soit qu’une question de temps avant qu’un autre diplômé du Challenge Tour ne remporte le premier championnat majeur de l’année.

Article précédentLe Betis veut resserrer la lutte pour la Ligue des champions et Villarreal veut écarter l’Athletic de l’Europe
Article suivantSéville reprend la deuxième place après une victoire à l’arraché sur Grenade