Accueil Sport Golf Tiger Woods, le compte à rebours final pour le Pnc

Tiger Woods, le compte à rebours final pour le Pnc

0

Tout est prêt aux Etats-Unis pour le retour tant attendu de Tiger Woods sur le terrain. Le champion californien, associé à son fils Charlie, sera parmi les protagonistes du PNC Championship prévu à Orlando, en Floride, les 18 et 19 décembre.

La compétition, au Ritz-Carlton Golf Club, sera anticipée par un Pro-Am qui aura lieu les 16 et 17 décembre. Un an après la dernière fois, Woods est prêt à revenir sur le green. Le PNC Championship, anciennement appelé le Father / Son Challenge, en 2020, a été le dernier événement joué par Woods.

Puis, en février dernier, un grave accident de voiture à Los Angeles a mis en péril la carrière du 15 fois champion majeur. D’abord l’opération de la jambe droite, avec le tibia et le péroné brisés et des vis et broches appliquées à la cheville et au pied.

Ensuite, une longue et douloureuse rééducation. Puis l’annonce de la volonté de reprendre le jeu, même si c’est à temps partiel. Puis le retour attendu. L’année dernière, c’est son fils Charlie qui a volé la vedette et, suivant les traces de son père-champion, il a montré des coups et joué comme un bébé prodige.

Lire aussi:   Will Zalatoris : Je me sentais à l'aise dans ces positions.

Les deux hommes ont terminé septièmes, le titre revenant à Mike et Justin Thomas (que Woods a qualifié de « beau-frère ») qui, cette année, tenteront de devenir les premiers joueurs, depuis 2008 (depuis l’époque de Lerry Nelson et de son fils Josh), à réaliser le « back-to-back ».

Tiger Woods, PNC Championship

20 couples seront en compétition, soit un total de 40 concurrents. L’épreuve se déroulera sur une distance de 36 trous et verra s’affronter des champions d’hier et d’aujourd’hui aux côtés de leurs proches. Parmi ceux-ci, il y aura également Nelly Korda (reine du golf féminin, médaille d’or aux Jeux de Tokyo et seul projet de la compétition) et son père Petr, ancien champion de tennis qui a remporté l’Open d’Australie (en individuel en 1998 et en couple.

avec Stefan Edberg en 1996). Et encore : Gary Player (avec son neveu Jordan), John Daly (avec son fils Little John) et Nick Faldo (avec son fils Matthew). Pour un spectacle qui verra tous les projecteurs braqués sur Tiger Woods.

Lire aussi:   Les joueurs de tennis vaccinés avec Sputnik ne seront pas autorisés à jouer à l'Open d'Australie

Article précédentLa Finlande augmente les restrictions sur les voyageurs en provenance de l’extérieur de l’Union européenne et de l’espace Schengen
Article suivantL’Inter Milan et Christian Eriksen mettent fin à leur contrat de manière « consensuelle ».