Accueil Sport Golf Tiger Woods, 23 millions de dollars au fisc américain

Tiger Woods, 23 millions de dollars au fisc américain

0

Comme le rapporte le site GolfMagic, Tiger Woods aurait gagné environ 60 millions de dollars en 2021. Un montant qui donne le vertige quand on sait que le Tigre, victime d’un très grave accident de voiture il y a quinze mois, n’a disputé aucun tournoi durant l’année civile.

Ces 60 millions sont avant tout le résultat de ses fabuleux contrats avec les marques TaylorMade et Nike notamment….

Tiger Woods, dollars

Woods s’est également vu « offrir » en fin d’année une jolie enveloppe de 8 millions de dollars provenant du Player Impact Program mis en place la saison dernière par le tout-puissant circuit américain.

Un joli pécule qui attire inévitablement et irrémédiablement le fisc américain. Ainsi, selon bookies.com, le vainqueur de quinze tournois du Grand Chelem entre 1997 et 2019 paierait l’équivalent de 65.000 dollars par jour, soit 23,5 millions de dollars par an !

De manière générale, les golfeurs évoluant sur le PGA Tour, et plus particulièrement les Américains, sont plusieurs des plus gros contribuables du pays. Phil Mickelson est évidemment l’un d’entre eux. Le gaucher de San Diego, le plus vieux vainqueur d’un Major (presque 51 ans à l’USPGA 2021) aurait payé 21,6 millions de dollars d’impôts l’année dernière.

Lire aussi:   Scottie Scheffler sur la ligne Cameron Smith's

On comprend un peu mieux pourquoi Lefty se serait rapproché du LIV Golf Invitational soutenu par l’Arabie Saoudite et qui offre cette année pour son lancement du 9 au 11 juin en Angleterre une dotation de 25 millions (par tournoi).

Dustin Johnson, qui a déclaré 44,5 millions de dollars en 2021 (année où il n’a pas gagné un seul tournoi pour la première fois depuis… 2007), n’a conservé que… 27 millions. De quoi, pourtant, terminer tranquillement ses fins de mois… Des stars du sport, toutes disciplines confondues, LeBron James reste le plus ponctionné.

Le basketteur des Los Angeles Lakers aurait lâché 58,98 millions de dollars sur un total de revenus approchant les 100 millions (96,5 millions). L’Américain vit en Californie, l’un des États où le taux d’imposition sur le revenu est le plus élevé des États-Unis.

C’est aussi pour cette raison que la plupart des golfeurs les plus riches ont leur résidence principale en Floride, l’état qui, contrairement à la Californie, reste le moins « gourmand » en termes d’impôts.

Lire aussi:   Jay Monahan répond à l'action en justice intentée contre le PGA Tour par les golfeurs de LIV

Article précédentSergio Garcia, aigle magique depuis 147 mètres
Article suivantLe négociateur en chef de l’UE se rend en Iran ce mardi pour tenter de relancer l’accord nucléaire.