Accueil Sport Golf Thomas Pieters : « Je contrôle le vol de la balle »

Thomas Pieters : « Je contrôle le vol de la balle »

0

Thomas Pieters a remporté son sixième titre du DP World Tour et son premier titre des Rolex Series lors du 2022 Abu Dhabi HSBC Championship, et il l’a fait en limitant les erreurs et en offrant une masterclass du tee au green à Yas Links. Nous examinons ici de plus près les statistiques qui se cachent derrière son dernier triomphe.

Thomas Pieters, Championnat HSBC d’Abu Dhabi

Lors du premier événement de 2022, la combinaison d’un nouveau parcours et de conditions difficiles (en particulier le deuxième jour) a constitué un défi difficile pour les joueurs, et par conséquent, une grande clé de la victoire du Belge a été de limiter les erreurs.

Le dimanche, cela s’est avéré particulièrement important. En partant dans le dernier groupe, un coup derrière le leader de la nuit Scott Jamieson, Pieters a capitalisé en restant stable alors que ses partenaires de jeu faisaient des fautes. Il n’a perdu que cinq coups durant toute la semaine (le plus petit nombre de joueurs), et un seul le dernier jour, sur le 11e par cinq, pour annuler son gain unique du dimanche au numéro 8.

Lire aussi:   Tiger Woods : "L'Open, c'était très excitant"

Où cela a-t-il compté le plus tout au long de la semaine ? Pour Pieters, c’était sur les par quatre, ce qui, selon lui, était le résultat d’un contrôle de la trajectoire de sa balle. Il s’est classé troisième pour les scores sur les par-four de la semaine, ne perdant que trois de ses cinq coups sur les dix par-four du Yas Links.

« Je contrôle vraiment le vol de ma balle et c’est agréable de se sentir comme ça et de faire des putts aussi », a déclaré Pieters. Il était également clair que garder la balle en jeu tout au long de la semaine était une nécessité pour bien jouer à Yas Links, et Pieters l’a fait presque mieux que quiconque.

Il a gagné 1,23 coup par rapport à la moyenne du terrain au départ du tee, avec une précision de 69,64%. Et ce n’est pas seulement au départ du tee que Pieters a excellé. Il a gagné 2,64 coups sur le terrain du tee au green et s’est classé 12e pour les greens en régulation avec 79,15 %, mais il a également bien brouillé les greens qu’il a manqués, se classant premier pour cette statistique avec 86,67 %.

Lire aussi:   Excellente nouvelle pour Rafael Nadal et sa femme

Cette constance s’est traduite par une victoire d’un coup pour Pieters, qui a déclaré qu’il espérait que sa performance inspirerait la prochaine génération de golfeurs belges. « J’espère juste que tous les juniors à la maison regardent ça. J’avais l’habitude de regarder quand j’étais enfant et de penser que c’était impossible pour moi, mais ensuite Nico (Colsaerts) est arrivé sur la scène et a commencé à gagner. Ce sont des choses comme ça qui inspirent les enfants et j’espère que je peux faire ça chez moi. »

Article précédentHero Electric s’associe à ALT Mobility pour déployer 10 000 scooters électriques Nyx d’ici 2023
Article suivantNiklas Süle ne renouvellera pas son contrat avec le Bayern et quittera le club à la fin de la saison.