Accueil Dernières minutes Sport Thanasi Kokkinakis : J’ai toujours cru en moi, en ce dont je...

Thanasi Kokkinakis : J’ai toujours cru en moi, en ce dont je suis capable.

0

Lorsque Thanasi Kokkinakis comparaîtra devant le tribunal de la Ken Rosewall Arena plus tard dans la journée, cela fera plus de 2300 jours qu’il n’a pas participé à une compétition de la Coupe Davis.

À cette occasion, en septembre 2015, contre la Grande-Bretagne en demi-finale du Groupe mondial, Kokkinakis s’était incliné face au numéro 3 mondial Andy Murray. Plus tôt, le jeune homme, alors âgé de 19 ans, avait remporté une victoire en deux sets sur Dan Evans, ce qui a contribué à son bilan de 2-3 victoires et défaites dans les qualifications de la Coupe Davis.

Alors qu’il entre sur le court contre le Hongrois Marton Fucsovics dans le deuxième match de simple, ce sont des souvenirs plus récents qui propulseront l’Australie du Sud. A Miami l’année dernière, Kokkinakis a poussé le Hongrois dans leur seul match sur le circuit, Fucsovics, alors classé 40e mondial, a eu besoin de trois sets pour vaincre le 243e mondial australien.

Lire aussi:   Le Jonsson Workwear Open est de retour à Durban.

« J’ai eu un problème difficile avec lui l’année dernière, qui aurait pu se terminer d’une façon ou d’une autre, alors j’essaierai d’y aller, d’être compétitif et j’espère y arriver », a déclaré Kokkinakis avant le match de ce soir contre le Hongrois de 30 ans.

Kokkinakis peut le faire en toute confiance, car sa forme récente montre qu’il s’est beaucoup amélioré depuis ce match à Miami il y a presque un an. En Australie cet été, le jeune homme de 25 ans a atteint les demi-finales du premier tournoi international à Adélaïde avant de soulever un premier trophée ATP en simple lors du deuxième tournoi dans sa ville natale.

« Mon tennis en général – j’ai travaillé très dur, j’ai travaillé dur l’année dernière pour essayer de revenir à ce point et puis montrer mon meilleur tennis à la maison signifie beaucoup », a déclaré Kokkinakis de la confiance qu’il a gagné après avoir remporté huit de ses neuf premiers matchs de la saison.

Lire aussi:   Georgia Hall, deuxième succès en carrière sur le LET

« Je pense que j’ai toujours cru en moi, en ce dont je suis capable, mais c’est la constance et le fait de pouvoir la soutenir qui m’a le plus plu. » La confiance s’est renforcée lorsque Kokkinakis a remporté son premier titre du Grand Chelem, en remportant le trophée du double masculin de l’Open d’Australie 2022 avec son ami Nick Kyrgios.

De retour dans le top 100 mondial après s’être remis de ses problèmes de santé bien documentés, l’Australien saisit une nouvelle opportunité dans un début de saison 2022 transformateur.

« C’est un très bon sentiment. Cela fait six ou sept ans, mais oui, je suis heureux de recevoir un appel de Lleyton », a déclaré Kokkinakis au sujet de son retour tant attendu dans l’équipe australienne de Coupe Davis.

« Être entouré d’un bon groupe de gars, tout le monde s’entend très bien, tout le monde frappe bien….. Je suis heureux d’avoir été convoqué ».

Article précédentAmnesty International exhorte l’UE à fournir une aide « égale » à toutes les personnes fuyant le conflit en Ukraine
Article suivantAlex de Miñaur mène l’Australie contre la Hongrie