Accueil Dernières minutes Sport Super tie-break dans le cinquième set des Grands Chelems : l’avis d’Amélie...

Super tie-break dans le cinquième set des Grands Chelems : l’avis d’Amélie Mauresmo

0

Ce fut une semaine historique pour le tennis mondial. Dans les quatre tournois du Grand Chelem, les matchs qui atteignent 6-6 dans le cinquième set seront décidés par un super tie-break de 10 points. Adieu donc aux matchs interminables des tournois du Grand Chelem et place à ce nouveau système, qui sera à l’essai pendant un an.

Ce changement a été annoncé dans un communiqué officiel co-signé par Jayne Hrdlicka, Gilles Moretton, Ian Hewitt et Michael McNulty, respectivement présidents de Tennis Australia, Fédération française de tennis (FFT), All England Lawn and Tennis Club et United States Tennis Association (USTA)..

« Au nom de l’Open d’Australie, de Roland Garros, de Wimbledon et de l’US Open, le conseil d’administration du Grand Chelem a le plaisir d’annoncer la décision unifiée de jouer un super tie-break de 10 points dans tous les tournois du Chelem, qui sera joué à 6-6 dans le set décisif.

Ce test […] s’appliquera à tous les Chelems, en passant par les qualifications, les simples hommes et femmes, les doubles hommes et femmes, les compétitions en fauteuil roulant et les tournois de simples juniors, et débutera à l’édition 2022 de Roland Garros » .

Lire aussi:   L'Amérique latine a plus de joueurs dans le tableau final à Bogota

Et c’est justement de la direction de Roland-Garros que vient l’avis sur la nouveauté, exprimé par la nouvelle présidente et ancienne numéro 1 mondiale, Amélie Mauresmo, lors de la conférence de presse de présentation du tournoi.

Mauresmo : Nous ne pouvions pas faire autrement.

L’ancienne joueuse de tennis française, double championne du Slam et n°1 mondiale en 2004, Amélie Mauresmo, a profité de la présentation de Roland Garros – dont elle est devenue la nouvelle directrice – pour donner son avis sur la nouveauté du super tie-break à 6 partout dans le cinquième set des tournois du Slam (Roland Garros était d’ailleurs le seul Slam à ne pas avoir de super tie-break dans le set décisif).

« Les puristes risquent d’être déçus. Mais nous ne pouvions plus nous permettre, étant quatre Grands Chelems, de fonctionner différemment », a-t-il commencé. « Avant, il arrivait souvent qu’un joueur arrive dans un Grand Chelem sans savoir comment le match allait se terminer.

Lire aussi:   Tiger Woods, trois cas au Hall of Fame

C’était compliqué et cela a donné lieu à des situations cocasses sur le terrain. Après des matchs à 13-11 au cinquième, ou ce genre de score, le tournoi est aussi largement hypothéqué pour les joueurs en question, dès le tour suivant.

Nous essayons de le limiter. L’idée est aussi de donner plus de satisfaction aux fans, qui aiment ces moments décisifs et haletants. En termes de programmation, cela donne aussi plus de visibilité, surtout pour la télévision, bien qu’en général le pourcentage de matches concernés soit assez faible » .

Article précédentConseils pour l’appareil photo du smartphone de Holi : comment prendre les meilleures photos de Holi avec votre téléphone
Article suivantChansons pour la fête de Holi : Top liste de lecture de danse pour la fête de Holi sur Spotify, YouTube et Gaana