Accueil Dernières minutes Sport Steve Johnson peine à avancer dans les qualifications d’Atlanta

Steve Johnson peine à avancer dans les qualifications d’Atlanta

0

Steve Johnson bat Bruno Kuzuhara et se qualifie pour le deuxième tour de qualification. Johnson a obtenu une victoire 4-6, 7-6 (6), 6-3 sur Kuzuhara pour ouvrir l’Open d’Atlanta. Le premier set a commencé de manière difficile pour `Johnson.

L’Américain a eu du mal à tenir son service. Bruno Kuzuhara a réussi à faire le break très tôt et s’est rapidement retrouvé en tête 4-1. Cependant, Johnson ne se laissera pas faire sans se battre. Il a cassé Kuzuhara pour porter le score à 4-3.

Après la pause de Johnson, une bataille de pauses s’est engagée. Kuzuhara a cassé Johnson, mais Johnson a cassé à son tour. Bruno Kuzuhara a eu le dernier mot dans le premier set. Il a brisé Steve Johnson une dernière fois pour remporter le premier set 6-4.

Le deuxième set a commencé comme le premier. Les difficultés de service ont continué pour les deux joueurs. Six jeux de service consécutifs ont été perdus. Steve Johnson est celui qui a trouvé son service. Johnson a gardé son service pour faire 4-4 et a ensuite cassé Kuzuhara pour assurer une avance de 5-4.

Malheureusement pour Johnson, il a été brisé alors qu’il tentait de servir pour le match, donnant à Kuzuhara une autre chance de revenir. Kuzuhara n’a pas pu tenir et a donné à Johnson une autre chance de servir pour le set.

Johnson perd son jeu de service et envoie le deuxième set au tie-break. Le tie-break était incroyablement serré. Comme lors des deux premiers sets, les joueurs se sont renvoyés la balle. Johnson a pu prendre l’avantage à la fin de la pause.

Cette avance a permis à Johnson de remporter le tie-break 8-6 et de forcer un set décisif. Johnson a trouvé son rythme dans le troisième set. Steve a gagné six des neuf parties, brisant Kuzuhara deux fois. Le coup droit de Johnson était mortel.

Kuzuhara n’a pas trouvé le moyen de neutraliser Johnson. Il semble que quoi que Kuzuhara fasse, Johnson ait une réponse. Steve Johnson remporte le troisième set après avoir forcé Kuzuhara à commettre une erreur de coup droit.

Lire aussi:   Webb Simpson sur Tiger Woods : "Je ne sais pas s'il voulait dire qu'il encourageait..."

Johnson a remporté le match 4-6, 7-6 (6), 6-3. Un bon départ d’Ernesto Escobedo lui permet de prendre une avance de 3-0. Il a réussi à briser le service de Peter Gojowczyk et à conserver deux de ses propres jeux de service.

Abattu mais pas éliminé, Gojowczyk a changé son jeu et a gardé le service pour le reste du set. Malgré les efforts de Gojowczyk, Escobedo a remporté le premier set 6-3. Le deuxième set a été marqué par un début d’égalité entre les deux joueurs, avec des jeux de service constants entre les deux.

Après avoir tenu bon, Gojowczyk s’est retrouvé devant 5-4 et avait une occasion en or de prendre le deuxième set. Un fort retour de jeu de l’Allemand lui donnait la victoire, et les deux joueurs un set chacun.

Avec un départ solide, les deux joueurs ont pu tenir leur service avec une relative facilité. Cependant, Peter Gojowczyk a pris le contrôle total du troisième set. Il remporte les cinq jeux suivants d’affilée et sert une baguette à Escobedo.

Gojowczyk a remporté le match 3-6, 6-4, 6-1. L’Indien Ramkumar Ramanathan a battu l’Américain Stefan Kozlov dans un match de qualification plutôt unilatéral 6-0, 6-1. C’est la quatrième rencontre entre les deux et la troisième fois que Ramanathan remporte la victoire.

Ramanathan, 27 ans, est classé n° 196 en simple et court après son premier titre à Atlanta après avoir été éliminé à Newport au premier tour des qualifications. Ramanathan a dominé le premier set en gagnant sans concéder un jeu à Kozlov.

Son coup droit puissant et sa capacité à couvrir rapidement le terrain ont causé beaucoup de problèmes à Kozlov, qui a été contraint à de nombreuses situations délicates. Cela, ainsi que plusieurs fautes directes, lui ont fait perdre plusieurs jeux dans lesquels il avait initialement l’avantage.

Lire aussi:   Danny Willett : "Nous pouvons faire mieux le mois prochain".

Kozlov a semblé pouvoir revenir dans le deuxième set lorsqu’il a repoussé Ramanathan après quatre balles de match consécutives pour porter le score à 3-1. Finalement, il n’a pas pu combler la différence et Ramanathan s’est qualifié pour le tour suivant.

Le tirage au sort des simples de l’Atlanta Open est arrivé ! Le tournoi ATP de Peach State a révélé le tirage au sort tant attendu samedi après-midi. Le tableau comprend les superstars américaines Reilly Opelka, John Isner, Frances Tiafoe, Tommy Paul et Jenson Brooksby.

Donald Young, l’enfant de la ville d’Atlanta, Géorgie, a battu JJ Wolf de façon inhabituelle. Après le deuxième set, Wolf s’est foulé la cheville et n’a pas pu continuer le match, donnant ainsi la victoire à Young.

Le premier set a montré à quel point ces deux-là étaient proches en termes de talent. Wolf a pris une avance de 2-0 dans le set, mais Young a gardé le match serré sans perdre plus de deux jeux. Young est passé tout près en un seul jeu, mais Wolf a scellé l’affaire dans les derniers instants du set qu’il a remporté 6-4.

Le deuxième set a donné lieu au même résultat, mais cette fois, c’est Young qui a remporté la victoire. Les deux adversaires ont gardé le service jusqu’à ce qu’ils soient à 4 jeux chacun, après que Wolf ait minimisé son début de set chancelant.

Mais Young utilisait son élan pour éviter toute tentative de retour de Wolf et remportait les deux jeux suivants, lui donnant un set 6-4. Le match a pris un tournant lorsque Wolf s’est foulé la cheville dans le deuxième set.

Young a gagné trois matchs d’affilée et il était clair que Wolf ne pouvait pas continuer. Wolf a volé un match, mais après avoir échoué à retourner les services de Young, il a jeté l’éponge. Cela a donné à Young une victoire 3-1 et une victoire 2-1.

Article précédentDécouvrez comment le tirage au sort de la finale de l’Umag va se dérouler.
Article suivantGregorio De Leo a remporté l’Open des Alpes de Rome.