Accueil Dernières minutes Sport Srdjan Djokovic aurait demandé de l’aide à la reine Elizabeth II.

Srdjan Djokovic aurait demandé de l’aide à la reine Elizabeth II.

0

Selon le journal italien Gazzetta dello Sport, Srdjan, le père de Novak Djokovic, aurait tenté de contacter la Reine Elizabeth II du Royaume-Uni pour essayer d’arbitrer la situation entourant son fils en Australie.

Pendant ce temps, une enquête est en cours en Espagne pour savoir si Djokovic, non vacciné lorsque le champion serbe était entré à Marbella sans les autorisations requises, une enquête est ouverte. Depuis le 20 septembre, les personnes non vaccinées qui entrent sur le territoire espagnol doivent présenter des documents spécifiques, que le numéro un mondial n’aurait pas présentés, ou du moins de manière incorrecte.

À l’Open d’Australie 2022, Nole devrait théoriquement affronter ces adversaires : Miomir Kecmanovic au premier tour, au deuxième tour il aura Tommy Paul, au troisième entre Sam Querrey ou Lorenzo Sonego et au deuxième tour un entre Gael Monfils ou Cristian Garin.

Les dernières nouvelles de Djokovic Compte tenu des événements récents, la décision est presque sensationnelle, mais le désordre de Novak Djokovic est une défaite pour le Jeu.

Le champion serbe sera présent à l’Open d’Australie 2022. Lors de la conférence après le report officiel du tirage au sort de l’Open d’Australie 2022, le ministre de l’Immigration Hawke a parlé de l’importance du vaccin pour les Australiens ces derniers mois, il a parlé de nombreux sujets mais le cas du numéro un mondial n’a pas été spécifiquement abordé, et c’est pourquoi Novak Djokovic est présent au tirage au sort du tournoi, il sera la tête de série numéro un et pourra participer à l’événement.

Lire aussi:   Joakim Bjorkman : " Je suis ici grâce au golf ".

Alex Hawke n’a pas encore pris de décision à ce sujet et le tirage au sort inclura donc le Serbe et champion en titre du tournoi. Pendant ce temps, le directeur du tournoi, Craig Tiley, a refusé de répondre aux questions des journalistes à ce sujet.

Le différend sur les visas qui a duré près de plusieurs semaines s’est terminé par une sanction à l’encontre du tennisman serbe dans des situations très particulières. De l’aveu même de Novak, le joueur de tennis non vacciné a reconnu avoir été testé positif au Covid le 16 décembre, mais il s’est rendu consciemment à une réunion avec la presse française le 18 décembre et en particulier avec le journal L’Equipe, ignorant naturellement tout cela.

Djokovic a également menti au sujet du visa de voyage en affirmant qu’il n’avait pas voyagé au cours des 14 derniers jours, alors qu’il s’est en fait rendu dans un de ses logements à Marbella. Malgré cette controverse et la volonté du peuple australien (qui s’est soulevé ces heures-ci contre le numéro un) le ministre a encore beaucoup de doutes et pour l’instant Novak Djokovic participera au tournoi et sera présent au tirage au sort.

Lire aussi:   Farmers Insurance Open, exemptions de jeu

Sauf autre surprise sensationnelle, Novak Djokovic participera au tournoi australien et fera ses débuts dans un derby serbe contre son compatriote Miomir Kecmanovic. En quart de finale, il pourrait également affronter le numéro un bleu, le tennisman italien Matteo Berrettini, dans une revanche de la finale de Wimbledon.

Tout cela, bien sûr, si cette histoire désormais absurde ne pouvait plus prendre de tournures sensationnelles et que le gouvernement australien décidait d’expulser le champion de tennis non vacciné.

Article précédentEssayez ces 5 idées de mode pour améliorer votre jeu de saree en hiver
Article suivantLe Kosovo résiste aux appels de l’UE et des États-Unis à faciliter le vote lors du référendum serbe