Accueil Dernières minutes Sport Souvenir de Madrid : Roger Federer connecte 46 gagnants et jouera contre...

Souvenir de Madrid : Roger Federer connecte 46 gagnants et jouera contre Rafael Nadal

0

La Caja Mágica du centre de tennis du parc Manzanares a réuni les meilleurs joueurs du monde lors de la première édition du Madrid Masters sur terre battue en mai 2009. Novak Djokovic, Rafael Nadal, Roger Federer et Juan Martín Del Potro ont atteint les demi-finales et sont passés à côté du titre.

Roger a battu Juan Martin 6-3, 6-4 en une heure et 21 minutes pour se qualifier pour le choc du titre contre Rafael Nadal. C’était leur cinquième rencontre, et Roger n’avait pas encore perdu un set contre le jeune espoir.

Presque tous les chiffres étaient du côté de Federer, qui est apparu comme le joueur le plus efficace sur les premiers et seconds services et qui a dominé le terrain. Le Suisse a gardé les points dans sa raquette et n’a pas permis à Juan Martin de tirer son coup droit et de le sortir de sa zone de confort.

De plus, Federer s’est montré plus créatif sur le court, concevant très bien les points dans un mélange de services bien placés, d’attaques, de drop shots et de couverture du filet. Roger a enlevé le rythme des coups de son adversaire et l’a obligé à penser constamment à l’endroit où le prochain point allait atterrir.

Lire aussi:   John McEnroe rejette la Coupe Davis et préfère la Laver Cup.

Del Potro a eu quatre occasions de break dans les trois premiers jeux de retour. Il les a manqués, et c’était fini pour lui dans le reste de l’affrontement, car Roger a traversé les jeux de service restants pour maintenir la pression sur l’autre côté.

Roger Federer a battu Del Potro en deux sets consécutifs à Madrid 2009.

Le Suisse a volé 39 % des points de retour et a cassé l’Argentin une fois dans chaque set sur les six chances de break qu’il a eues pour franchir la ligne d’arrivée.

Federer avait un avantage de 21-11 dans les services gagnants, ce qui lui a permis de jouer un tennis agressif et de frapper 25 gagnants contre 12 pour Del Potro. Roger était fiable avec ses deux bouts et sa volée, tandis que Juan Martin ne pouvait compter que sur son coup droit.

Federer a eu 46 coups gagnants contre 23 pour Del Potro, une avance énorme avant de regarder le département des erreurs. Le Suisse a voulu garder des points sur sa raquette, ce qui lui a fait commettre quelques erreurs. Il a commis 19 fautes directes alors que Del Potro n’en a commis que 11.

Lire aussi:   Denis Shapovalov se remet du virus et sort de l'isolement

De plus, Roger a commis dix erreurs forcées alors qu’il en a fait commettre sept à Juan Martin (la plupart en revers), ce qui est insuffisant pour que le jeune homme de 20 ans puisse avoir un impact. Ce fut un match rapide et fluide sur la terre battue rapide de Madrid.

Soixante-et-un pour cent des points se sont terminés dans la zone la plus courte, avec un nombre maximum de quatre tirs, et Roger avait un avantage de 40-33. Ils étaient au coude à coude dans les échanges à mi-distance de cinq à huit coups (18-17 pour Federer), et le Suisse l’a emporté sur les points les plus longs par 8-3 pour compléter sa solide performance et se qualifier pour le match pour le titre contre Rafael Nadal.

Article précédentLes États-Unis soutiennent « fermement » la politique de la porte ouverte de l’OTAN
Article suivantLes chemins de fer vont augmenter le nombre de wagons dans ces 3 trains sur la ligne Sri Ganganagar