Accueil Dernières minutes Simeone : « Vous pouvez le voir et vous ne pouvez pas le...

Simeone : « Vous pouvez le voir et vous ne pouvez pas le cacher, cette équipe a faim de gagner ».

0

MADRID, 19 févr. (Cinktank.com) –

L’entraîneur de l’Atletico Madrid, Diego Pablo Simeone, a souligné la « faim de gagner » de ses joueurs après le « coup dur » reçu il y a quelques jours contre Levante et s’est dit « très heureux » de la performance offerte à El Sadar pour battre Osasuna 0-3.

« Nous revenions d’un coup dur et c’était difficile parce qu’il y avait peu de jours pour préparer ce match contre une équipe très dure, qui sait ce qu’elle joue et qui remplit la boîte avec du monde. Nous avons bien commencé avec le but… et avec un grand match de Vrsaljko et avec Marcos Llorente au milieu, dont nous savons ce qu’il nous apporte », a ajouté l’Argentin.

 » Joao Félix et Luis Suárez ont fait un excellent travail pour être ensemble, Herrera a fait un grand match, Koke a beaucoup grandi par rapport aux matchs précédents, Giménez, Savic, Reinilido, plus dans sa position défensive, Carrasco… ils ont tous fait un match très régulier et très équilibré, avec de la personnalité « , a-t-il ajouté au sujet de son onze de départ.

En outre, Simeone a souligné qu’il y a quelque chose qui « est visible et ne peut pas être déguisé, la faim de gagner ». Bien que « Cholo » n’oublie pas d’autres facteurs qui ont fait leur apparition à Pampelune samedi. « Et aussi avec de la chance parce qu’en première mi-temps nous avons eu un poteau contre nous qui aurait pu générer le but qui nous a affaibli, mais cela ne s’est pas produit et en deuxième mi-temps nous avons pris l’avantage avec deux grands buts avec la force que ce jeu a », a-t-il dit.

Le choc de l’autre jour nous a fait mal et nous avons eu une très bonne réaction en quelques jours. J’ai apprécié le fait que des personnes qui n’avaient pas joué soient entrées en jeu et que celles qui sont entrées en seconde période aient donné ce que l’équipe demandait. Nous entrons dans une partie de la saison où il n’y a pas de place pour quoi que ce soit et nous devons presser chaque match », a déclaré Cholo.

Lire aussi:   L'Atlético pourrait être sanctionné par l'UEFA pour le tangana contre City

« Cela faisait un moment que nous souffrions – incroyablement – de ce type de situation où nous nous sentons toujours plus forts et aujourd’hui nous avons généré à nouveau cette sécurité défensive et à partir de là, l’équipe a du talent et des buts. Nous avons profité de la force de frappe de Joao, Luis Suárez et Correa et cela nous a permis de gagner sur un terrain très difficile », a-t-il analysé.

« Tout influence, tout aide, chaque année n’est pas la même, et la vie met toujours des obstacles sur notre chemin et c’est pareil pour le football. Cela nous met continuellement à l’épreuve et cette année, dans le football, nous vivons avec cette situation et nous verrons si nous sommes capables de bien finir », a-t-il déclaré à propos de l’avenir de l’équipe.

Enfin, interrogé sur Manu Sanchez, prêté par l’Atletico à Osasuna, l’entraîneur rouge et blanc a déclaré que la signature de Reinildo « non » n’est pas un message. « C’est ce que l’équipe avait besoin de renforcer en ce moment car il n’y avait que Lodi, même si Mario Hermoso était là mais ce n’est pas un arrière latéral. Et Manu va très bien, il grandit de jour en jour et l’entraîneur le gère très bien. C’est très bien pour lui, pour Osasuna et, espérons-le, pour nous à l’avenir », a-t-il déclaré.

Lire aussi:   Pedri : "Les choses viennent à moi sur le terrain, j'ai la chance de ne pas avoir à réfléchir".
Article précédentL’Ukraine ordonne l’évacuation de la zone d’exclusion de Tchernobyl, porte d’entrée de Kiev
Article suivantJohnson met en garde contre un « moment très dangereux de l’histoire » après sa rencontre avec Zelensky à Munich