Accueil Dernières minutes Sport Shapovalov : C’était dur de voir Rafael Nadal souffrir à la fin....

Shapovalov : C’était dur de voir Rafael Nadal souffrir à la fin. Je ne voudrais jamais voir ça

0

Une victoire de prestige pour Denis Shapovalov le soir du Forum. Le tennisman canadien, dans un Centre Court bondé pour l’occasion, a battu un Rafael Nadal blessé pour la deuxième fois de sa carrière, cinq ans après la première et dernière fois, sur le score de 1-6, 7-5, 6-2, et se qualifie pour les quarts de finale, où l’attend Casper Ruud.

Lors de la conférence de presse, le tennisman canadien a exprimé sa satisfaction, souhaitant également un bon rétablissement au champion espagnol.

Shapovalov : la défaite de l’année dernière m’a fait beaucoup de mal

Shapovalov a analysé son match contre l’Espagnol.

« Surtout dans le premier set, et au début du second, il me dominait, jouant un tennis super solide. Honnêtement, je n’ai pas changé grand-chose. J’ai juste essayé de m’accrocher. Je me suis libéré après avoir gagné le jeu de service, en élevant un peu mon jeu.

Il a fait quelques erreurs. Cela m’a aidé à revenir dans le match », a déclaré le tennisman canadien. Pour le n°16 de l’ATP, le secret de l’amélioration est dans la tête. « Je pense définitivement que le combat est une partie importante de ce jeu, pour retourner les matchs, comme aujourd’hui.

Lire aussi:   Greg Norman : Je ne sais pas ce que fait le gouvernement saoudien, je ne veux pas entrer dans ce domaine.

Je travaille sur le plan mental, j’essaie de rester calme. Évidemment, je ne suis pas encore parfait. J’ai encore un long chemin à parcourir. C’est quelque chose que je veux travailler et améliorer, pour devenir un modèle pour les autres joueurs et pour les garçons.

J’essaie de m’améliorer chaque jour », a déclaré Shapovalov. Le Canadien a ensuite espéré que le problème physique du tennisman majorquin était moins grave que prévu. « C’était dur de le voir souffrir à la fin.

Je ne voudrais jamais voir cela, surtout avec une grande légende comme Rafa. J’espère qu’il va bien. Il apporte beaucoup à notre sport. Il a manifestement joué beaucoup de matches cette année. Il a tellement gagné que je pense qu’il était presque difficile pour lui d’arrêter de jouer et de faire une pause.

On dirait que son corps a été mis à rude épreuve. Espérons que ce n’est pas trop grave et qu’il sera prêt à jouer à Paris », a déclaré Shapovalov. Le Canadien de 23 ans a ensuite rappelé la lourde défaite de l’an dernier, également à Rome, où il s’était incliné face au 21 fois champion du slam en gaspillant deux balles de match.

Lire aussi:   Maria Sharapova partage ses conseils avec Emma Raducanu

« C’est vraiment incroyable de le battre. Perdre en gaspillant une balle de match contre lui l’année dernière était une sensation désagréable. En revenant ici cette année, je me suis souvenu de ce match.

Cette période m’a fait beaucoup de mal. Mais vous gagnez de l’expérience chaque fois que vous jouez contre ces joueurs. Je suis heureux d’avoir gagné cette fois, cinq ans après la première fois que j’ai joué contre lui et que je l’ai battu.

C’est génial que j’aie pu le faire à nouveau, surtout sur terre battue » Enfin, Shapovalov a répondu à la question de savoir laquelle des deux victoires contre Nadal était la plus importante. « Je pense que les deux matches sont très satisfaisants.

C’est très difficile à battre. La première victoire sera toujours très spéciale. C’était une sorte d’introduction à la tournée. C’était très spécial la façon dont c’est arrivé dans le tie-break du troisième set, quand j’étais mené 3-0 et que je suis revenu. Bien sûr, aujourd’hui est aussi une grande victoire », a conclu le tennisman canadien.

Article précédentLes États-Unis « préoccupés » par les images des funérailles de la journaliste Shirín abu Aklé
Article suivantSouvenir de Madrid : Rafael Nadal atteint sa quatrième finale en cinq ans