Accueil Dernières minutes Séville veut rester fidèle au Sánchez-Pizjuán dans sa compétition fétiche

Séville veut rester fidèle au Sánchez-Pizjuán dans sa compétition fétiche

0

MADRID, 9 Mar. (Cinktank.com) –

Séville reçoit West Ham ce jeudi (18h45) dans le cadre des huitièmes de finale aller de l’Europa League, un match auquel les Sévillans arrivent avec quelques absents notables mais avec l’objectif de rester fidèles au Ramón Sánchez-Pizjuán, où ils n’ont perdu qu’un seul match depuis le début de la saison, tandis que l’équipe anglaise, l’un des « croquemitaines » du tirage au sort, arrive au terrain dans des heures creuses et sans Jarrod Bowen, l’une de ses principales menaces.

L’équipe de Lopetegui poursuit sa route vers son septième titre en Europa League. Un objectif attrayant, après la défaite en phase de groupes de la Ligue des champions, car il s’agit de la compétition fétiche de l’équipe de Nervión, un trophée qu’elle a soulevé quatre fois au cours des huit dernières années. Avec la motivation supplémentaire que la finale de cette année aura lieu sur le terrain de Séville, ils pourraient devenir la première équipe depuis 20 ans à remporter la compétition dans leur propre stade.

Après un excellent match aller (3-1) contre le Dinamo Zagreb, son adversaire en 32e de finale, Séville a souffert au match retour en Croatie, avec une tension jusqu’au dernier moment en raison du déficit de 1-0 qui a prévalu tout au long du match et qui a tenu en haleine tout le public sévillan.

Ce pas en avant dans la compétition européenne a fait du bien à l’équipe, qui a battu le Betis trois jours plus tard dans « El Gran Derbi » (2-1), montrant des signes de sa solidité et de sa confiance. Ces qualités se sont quelque peu estompées lors du dernier match de championnat avant la visite de West Ham, lorsqu’ils ont fait match nul (0-0) à Mendizorroza contre Alavés, donnant ainsi plus d’ailes aux leaders et les éloignant davantage du rêve du titre. Les Andalous sont désormais deuxièmes au classement avec 55 points, huit derrière le Real Madrid.

Mais, comme Lopetegui l’a souligné dans la préparation, l’équipe est « motivée et excitée » pour affronter « la meilleure équipe qui était dans l’autre tirage » pour ce match. « Pour West Ham, c’est une compétition très importante, mais pour nous aussi. Ils peuvent nous égaler en termes d’excitation, mais ils ne peuvent pas nous battre.

Lire aussi:   Pellegrini : "A la fin de la journée, j'ai pensé que c'était un score positif".

Même si la vérité est que les adversaires anglais sont très bons pour Séville. Les Andalous n’ont jamais perdu contre une équipe de Premier League en Europa League, avec six victoires et un nul. En effet, ils ont battu les Wolves, Manchester United et Liverpool (ce dernier en finale du 15-16) pour remporter leurs deux derniers titres européens. En outre, l’équipe de Lopetegui est sur une série de 10 matches sans défaite à domicile, avec une seule défaite à domicile depuis le début de la saison, ce qui prouve qu’elle est presque imbattable à domicile.

Mais le plus gros inconvénient pour l’entraîneur basque sera, comme pour une grande partie de la saison, les absents. Diego Carlos, Fernando, Montiel, Rekik et Papu Gómez ont tous été écartés pour cause de blessure, tandis que Delaney, suspendu, sera également absent contre West Ham. Sur une note positive, Martial, qui après avoir manqué trois matchs en raison de problèmes de condition physique, est dans le groupe, tout comme Acuña, qui a surmonté ses problèmes de blessure après avoir été remplacé contre Alavés.

Lire aussi:   De Ranveer Singh à Varun Dhawan en passant par Tiger Shroff et Kartik Aaryan, les célébrités de Bollywood qui ont porté le bandhgala.

Ainsi, et sans beaucoup d’options en défense et au milieu de terrain, Bono occuperait le but, avec Navas, Koundé, Gudelj et Acuña comme défenseurs, et un trio composé de Rakitic, Jordán et Óliver Torres. Il y aura plus de doutes en attaque, où Lopetegui a plus d’options. Tecatito, Ocampos et Mir sont tous susceptibles d’être dans le onze de départ.

WEST HAM PERD BOWEN, MAIS FAIT REVENIR RICE

West Ham, qui réalise une belle saison en Premier League et qui est l’un des principaux prétendants à l’une des quatre premières places du classement, sera en face d’eux.

Mais ils ne sont pas sur une bonne lancée, avec trois matchs sans victoire, dont le dernier contre Liverpool, où ils se sont inclinés 1-0 dans un match où Jarrod Bowen, un joueur clé de l’équipe de David Moyes, était blessé. Il sera le plus grand absent d’un groupe qui comprend également Coufal, Ogbonna et Yarmolenko. Mais Declan Rice pourrait revenir dans l’équipe, l’axe principal du milieu de terrain.

Lors de la phase de groupe de l’Europa League, West Ham n’a perdu aucun de ses trois matches à l’extérieur, ce qui lui a permis de terminer en tête de son groupe avec 13 points, sans avoir besoin de disputer les 32èmes de finale.

Article précédentL’Allemagne présente une réforme pour mettre fin à la règle interdisant la publicité des services d’avortement
Article suivantGeoffrey Blancaneaux élimine Tommy Robredo du Challenger de Monterrey.