Accueil Dernières minutes Séville veut faire fructifier sa victoire à Londres et le Betis veut...

Séville veut faire fructifier sa victoire à Londres et le Betis veut rebondir à Francfort.

0

MADRID, Mar. 16. (Cinktank.com) –

Séville et le Betis tenteront jeudi de se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue Europa, un objectif qui n’est facile pour aucun d’entre eux après les matches aller, plus pour les hommes de Julen Lopetegui, qui ont un léger avantage face à West Ham en Angleterre, que pour ceux de Manuel Pellegrini, qui devront revenir de 1-2 au Benito Villamarin face aux Allemands de l’Eintracht Francfort.

L’équipe de Nervión se rend à Londres avec une courte avance de 1-0 au Ramón Sánchez-Pizjuán grâce à l’unique but stratégique de Munir El Haddadi. Le match aller aurait pu donner plus, mais Séville a également dû résister aux assauts des Anglais, qui ont laissé l’Espagne sans vainqueur.

Séville devra faire valoir son excellente saison en défense, car elle est l’équipe qui concède le moins de buts (19) dans toute la LaLiga Santander. Un mur à l’arrière sera essentiel pour défendre le petit avantage qu’ils apportent depuis le Sánchez-Pizjuán. Seulement deux buts encaissés lors des quatre derniers matchs, dans lesquels ils ont deux victoires et deux nuls, le dernier contre le Rayo à Vallecas (1-1).

Un ralentissement dans la course des Andalous à la poursuite du Real Madrid, leader de la LaLiga Santander, qui compte désormais 10 points de retard. Ainsi, leur candidature au titre s’estompe, ce qui leur donne peut-être une raison de s’investir davantage dans la Ligue Europa, une compétition qu’ils ont remportée à six reprises.

De plus, Séville a également l’histoire de son côté, puisqu’il a remporté les 18 derniers tours à élimination directe de la Ligue Europa dans lesquels il a gagné le match aller. Avec une longue liste d’absents, l’équipe de Lopetegui a une chance d’entretenir son histoire d’amour avec sa compétition fétiche et de se qualifier pour les quarts de finale aux dépens de l’un des prétendants au titre.

Lire aussi:   Google Search propose désormais une vue en 3D de la Tour Eiffel et du London Eye : mode d'emploi

Acuña, blessé à Vallecas, sera absent pour ce match important, une absence cruciale en plus de Diego Carlos en défense, Ocampos et Rekik. Le joueur d’Asteasu a récupéré Montiel, Fernando et Delaney, ce dernier ayant manqué le match aller pour cause de suspension. Lopetegui pourrait opter pour une formation avec trois défenseurs centraux et deux ailiers longs, afin de générer plus de fiabilité dans une équipe qui n’a pas gagné à l’extérieur depuis sept matchs.

West Ham affrontera une équipe de West Ham qui a retrouvé le chemin de la victoire lors de sa dernière victoire en Premiership contre Aston Villa (2-1), une victoire qui lui permet de rester en course pour les places européennes. Les Anglais réalisent une excellente saison et, malgré la défaite à l’aller, il ne faut pas négliger l’énergie et l’agressivité d’une équipe qui cherchera à compléter sa propre grande soirée européenne. Bowen ne sera pas non plus à Londres, Cresswell et Antonio étant les principaux doutes de l’équipe de Moyes.

LE BE DOIT L’EMPORTER EN ALLEM L POUR RESTER EN VIE

De son côté, le Betis a une machada bien plus compliquée devant lui. Les verts et blancs doivent renverser le 1-2 du match aller au Villamarín, un match fou où les hommes de Manuel Pellegrini ont payé cher leurs concessions aux Allemands, très bons devant le but.

Mais la formation andalouse est dans un bon moment après avoir mis fin à une série de cinq matchs consécutifs sans victoire contre l’Athletic à domicile (1-0), apparemment sans se rendre compte de l’effort du match aller de jeudi dernier. Le club, qui réalise une excellente saison, est en vie dans trois compétitions et occupe les places en Ligue des champions. De plus, les Sévillans s’appuient sur leur bonne forme à l’extérieur, avec seulement deux défaites lors de leurs 10 derniers matchs.

Lire aussi:   Journée des missionnaires de Mizoram 2022 : voici tout ce que vous devez savoir

Mais la fatigue physique et mentale semble faire des ravages au Betis, qui a déjà dépassé le nombre total de matchs joués la saison dernière, et qui voit comment l’opportunité de continuer à rêver d’Europe pourrait s’éloigner. L’équipe commence à ressentir la pression des matches, avec des joueurs en difficulté dans tous les domaines.

En l’absence de Montoya, Camarasa, Guardado, Tello et Álex Moreno, Canales et Bellerín sont les grandes nouveautés de l’équipe de Pellegrini. Le Chilien ne se lasse pas de répéter qu’il s’en tiendra à son plan jusqu’au bout et qu’il ne fera pas de grands changements pour jeudi. Ainsi, la confiance dans son équipe, ainsi que les rotations, seront les ingrédients d’une équipe du Betis qui cherche à entrer dans les huit meilleures équipes de la compétition.

De leur côté, les Allemands semblent s’être ressaisis avec leurs trois dernières victoires consécutives qui leur permettent de penser aux places européennes en Bundesliga. Kostic et Kamada étaient les joueurs les plus dangereux d’Eintrach au match aller contre Los Betis, et ils semblent être des menaces pour le match retour également. Le score de 1-2 à Séville en fait des favoris, surtout si l’on considère qu’une seule équipe (Bâle) a réussi à s’imposer sur son terrain en barrages de la Ligue Europa. Ils sont également invaincus en six matches contre des équipes espagnoles.

Article précédentLancement des ordinateurs portables Samsung Galaxy Book 2, Galaxy Book Go en Inde : prix, offres, spécifications
Article suivantLe Parlement lituanien demande à l’ONU de fermer l’espace aérien au-dessus de l’Ukraine pour empêcher les « massacre de civils »