Accueil Sport Golf Scott Hend contre la déclaration de Rory McIlroy

Scott Hend contre la déclaration de Rory McIlroy

0

Les bombes de Scott Hend Attention, ce ne sont pas les bombes que vous pensez. Scott Hend, Australien, est professionnel depuis 1997, et a joué sur pratiquement tous les circuits majeurs du monde depuis lors. Il est connu pour être un long shot, mais cette fois ses bombes ne sont pas parties du tee.

Prenons un peu de recul. Hier après-midi, Rory McIlroy s’est réaffirmé en tant que champion avec un impérieux back to back à l’Open du Canada RBC. Dans les interviews rituelles après la course, en parlant avec Amanda Ballonis, il s’est laissé aller à une pique : « C’est un jour dont je me souviendrai pendant très, très longtemps » « Ma 21e victoire sur le PGA Tour » « Une de plus que quelqu’un d’autre ».

Or, quelqu’un d’autre, c’est Greg Norman, clairement mis en cause en sa qualité de PDG de LIV Golf Investments. Bien sûr, la phrase a immédiatement pris son envol sur les médias sociaux, provoquant des réactions opposées. Parmi les premières, la première bombe de Scott Hend est arrivée.

Lire aussi:   Tyrrell Hatton rejoint le championnat d'Abu Dhabi

J’affirme que l’Australien n’a pas rejoint la Ligue saoudienne dirigée par son compatriote.

Scott Hend, déclarations

Son commentaire, arrivé en réponse à un tweet du compte Bros and Birdies Podcast, ne laisse aucune place à l’interprétation : « Comme le premier événement (celui du LIV Golf, NDR), j’ai été impressionné, comment pourrait-il en être autrement….

sur les commentaires de Rory, je pensais honnêtement qu’il était au-dessus de ce genre de bêtises. » Toccata pianissimo. Et peu après, il a lâché la deuxième bombe. Toujours sur Twitter, il a répondu à Byeong Hun An, qui avait commenté sa première réponse, défendant McIlroy à plusieurs égards et soulignant le fait que, bien que ses gains sur le Tour soient élevés, il a renoncé à des sommes très importantes (en n’acceptant pas les offres de Norman).

« Allez Ben… Rory gagne beaucoup d’argent grâce aux sponsors pour être sur le PGA Tour… il est le Poster Boy du Tour… S’il te plaît, ne me fais pas entendre ces bêtises. » Tu te souviens quand j’ai dit qu’il glissait vers le free for all ? Nous y voilà.

Lire aussi:   Naomi Osaka, Simona Halep et Emma Raducanu au Summer Set de Melbourne

Article précédentLe problème des migrations : plus de 27 millions de réfugiés et 53 millions de personnes déplacées à l’intérieur du pays dans une crise qui s’aggrave
Article suivantLe nombre d’avortements aux États-Unis rompt sa tendance à la baisse pour la première fois en 30 ans