Accueil Sport Golf Ryan Fox et Thorbjorn Olesen, deux leaders

Ryan Fox et Thorbjorn Olesen, deux leaders

0

Un bon début en Angleterre, avec un premier tour final gâché par quelques erreurs de trop, pour les Azzurri Edoardo Molinari (68, -4) et Francesco Laporta (69, -3), respectivement à 6 / o et 10 / o place du Betfred British Masters, un tournoi du DP World Tour.

A Sutton Coldfield, sur le parcours de The Belfry (par 72), qui a accueilli quatre fois la Ryder Cup, le Turinois Edoardo Molinari a réalisé un eagle (trou 17, par 5) et quatre birdies, avec deux bogeys (un au 18, le dernier de la journée).

Tandis que l’Apulien Laporta, qui est parti de 10, a réalisé sept birdies, avec deux bogeys et un double bogey (au 8). En haut du tableau, avec un score de 66 (-6), on retrouve le Danois Thorbjorn Olesen (il a remporté l’Open d’Italie en 2018) et le Néo-Zélandais Ryan Fox.

Alors qu’en 3 / a position avec 67 (-5) il y a l’allemand Hurly Long, le chinois Ashun Wu et l’écossais Richie Ramsay. Sesti, avec Edo Molinari, les Sud-Africains Brandon Stone et Justin Walters, ainsi que le Danois Rasmus Hojgaard.

Lire aussi:   Le cady de Xander Schauffele : Il sentait un poids sur ses épaules

British Masters 2022, résultats

Derrière les autres bleus. Guido Migliozzi de Vicenza (deuxième en 2021) est à 50 / o avec 72 (par) aux côtés du Florentin Lorenzo Gagli. Nino Bertasio de Brescia est à 95 / o avec 74 (+2). Décevoir les deux Romains.

Renato Paratore (gagnant du British Open en 2020) est 131 / o avec 76 (+4) et risque l’élimination par le cut comme Andrea Pavan, seulement 145 / o avec 78 (+6). Faux départ également pour l’anglais Richard Bland. Champion sortant, il est à 76 / o avec 73 (+1).

Le premier tour du British Masters 2022 s’est terminé, organisé cette année au légendaire Belfry, l’un des parcours les plus connus sur la scène européenne et mondiale. Un couple aux commandes un peu particulier, car si d’un côté il y a le Néo-Zélandais Ryan Fox, de l’autre il y a le Danois Thorbjorn Olesen.

Derrière les deux leaders, l’écossais Richie Ramsay, l’allemand Hurly Long et le chinois Ashun Wu, tous à un coup. Pour Edoardo Molinari, une excellente sixième place à -4, avec un eagle, quatre birdies et deux bogeys. Avec lui, les Sud-Africains Brandon Stone et Justin Walters et le Danois Rasmus Højgaard.

Lire aussi:   Alejandro Tabilo réveille Sebastian Baez de son rêve à Cordoue

Mais les bonnes nouvelles de l’Italie ne s’arrêtent pas là, grâce à la dixième position de Francesco Laporta (qui fait des montagnes russes) à -3, où il est en compagnie du Hollandais Daan Huizing, des Français Mike Lorenzo-Vera et Raphael Jacquelin, du Gallois Jamie Donaldson, du Suédois Alexander Bjork et de l’Anglais Jordan Smith.

Les cinquantièmes sont à égalité avec le par Lorenzo Gagli et Guido Migliozzi, alors qu’il y aura quelques difficultés supplémentaires pour les trois autres : Nino Bertasio est 95ème à +2, Renato Paratore 131ème à +4 et Andrea Pavan 145ème à +6.

Article précédentATP Madrid : Stefanos Tsitsipas rejoint Djokovic et Alcaraz en demi-finales
Article suivantGiuliani se retire de la réunion de la commission du Capitole après que ses demandes de dernière minute n’aient pas été satisfaites.