Accueil Dernières minutes Sport Rublev explique pourquoi Federer et Nadal restent à l’écart des questions sensibles.

Rublev explique pourquoi Federer et Nadal restent à l’écart des questions sensibles.

0

La star russe du tennis Andrey Rublev n’a pas eu de réponse directe à la question de savoir pourquoi Rafael Nadal et Roger Federer évitent le plus souvent d’aborder des sujets sensibles. La semaine dernière, Wimbledon a annoncé que les joueurs russes et biélorusses ne seraient pas autorisés à participer aux championnats.

Jusqu’à présent, Nadal et Federer sont restés silencieux. En mars, l’ancien joueur de tennis ukrainien Sergiy Stakhovsky affirme que Novak Djokovic lui a tendu la main, mais pas Nadal ni Federer. « Honnêtement, je ne sais pas.

Il est probablement préférable de leur poser cette question : est-ce à cause de l’image ou ont-ils une opinion différente ? Je ne sais pas, » a dit Rublev à Championat.

Rublev sur les buts de Daniil Medvedev

Le 28 février, Medvedev devient officiellement numéro 1 mondial pour la première fois.

Medvedev n’a été numéro 1 que pendant trois semaines, Novak Djokovic ayant repris la première place. Rublev pense que maintenant que Medvedev a atteint son objectif d’accéder à la première place, il va se concentrer sur la victoire dans le plus grand nombre de Grand Chelem possible.

Lire aussi:   Edoardo Molinari vice-capitaine de l'équipe d'Europe

« Je pense qu’il ne joue plus pour le premier rang, car il a déjà battu le record. Maintenant, la chose la plus importante pour lui est le nombre de Grands Chelems. Je ne lui ai pas parlé, mais si vous pensez logiquement, » dit Rublev.

Par ailleurs, M. Rublev a critiqué Wimbledon après sa décision d’interdire aux joueurs russes de concourir. M. Rublev a qualifié leur décision d' »illogique » et de « discriminatoire » : « Les raisons qu’ils (Wimbledon) nous ont données n’avaient aucun sens, elles étaient illogiques », a-t-il déclaré.

« Ce qui se passe maintenant est une discrimination totale à notre encontre. « Interdire les joueurs russes ou biélorusses…. ne changera rien. Donner tout l’argent des prix à l’aide humanitaire, aux familles qui souffrent, aux enfants qui souffrent, je pense que cela ferait quelque chose, au moins un peu.

Le tennis sera, dans ce cas, le premier et le seul sport à faire don de cette somme et ce sera Wimbledon, donc il aura toute la gloire. »

Lire aussi:   Ashleigh Buhai, la plus grande réussite de la vie
Article précédentPaula Badosa commente la possibilité de dépasser Iga Swiatek comme numéro 1
Article suivantCasper Ruud choisit entre le coup droit de Rafael Nadal et la volée de Roger Federer