Accueil Sport Golf Rory McIlroy : Je veux travailler sur cet aspect.

Rory McIlroy : Je veux travailler sur cet aspect.

0

Dans une interview accordée à Golf Monthly, Rory McIlroy a parlé des majors et de la force mentale : Ce sont les quatre épreuves les plus difficiles du golf. Peut-être pas tant en termes de score, mais certainement en termes de mentalité. Essayer de remporter un championnat majeur est un peu différent de n’importe quel autre événement. C’est à ce moment-là que l’on sait de quoi on est capable et que l’entraînement que l’on a fait a porté ses fruits. Êtes-vous capable de supporter la pression la plus intense ? » Il a déclaré : « J’aime faire ce que je fais.

Je me lève tous les matins et j’ai l’opportunité de jouer au golf pour gagner ma vie. Je sais que si je joue mon jeu, j’aurai une poignée d’occasions de gagner chaque année. Il s’agit de profiter de ces occasions ».

Rory McIlroy : je veux l’améliorer

McIlroy travaille actuellement à l’amélioration de son swing.  » J’essaie d’arriver à une position plus neutre en haut. C’est quelque chose sur lequel Michael Bannon et moi travaillons. Parfois, mon bras droit est un peu raide et le club traverse la ligne, alors j’essaie juste de garder une position un peu plus neutre.

Lire aussi:   Déclaration du Premier ministre australien Scott Morrison sur l'affaire Djokovic

C’est un point crucial sur lequel je me concentre en ce moment ». McIlroy est revenu sur son enfance et sur ce à quoi il pensait lorsqu’il était enfant. Il avait des rêves qu’il a rêvés et qu’il a réalisés. Un grand joueur en effet. « Poursuivre ses rêves est la clé ici.

Je reviens toujours à : « OK, que penserait Rory, à 10 ans, de ce que tu fais en ce moment ? Et il l’aimerait, il l’aimerait absolument. Je pense que c’est l’attitude que vous devez adopter. Vous devez juste réaliser que c’est ce que j’ai toujours voulu faire dans la vie, alors vous ne pouvez pas trop vous plaindre. C’est une vie plutôt agréable que je mène.

Article précédentFord obtient l’interdiction de vendre des voitures connectées à Internet en Allemagne, voici pourquoi
Article suivantMito Pereira : Je sortais de l’école à 3h, j’allais au cours à 4h, il faisait nuit à 5h30.