Accueil Sport Golf Rory McIlroy défie tout le monde à Cromwell

Rory McIlroy défie tout le monde à Cromwell

0

Après avoir touché le énième exploit de son super 2022 et après avoir battu le record de gains (12.896.849 $) en une seule saison sur le PGA Tour, Scottie Scheffler revient immédiatement sur le green. Le numéro un mondial, tout juste auréolé de sa deuxième place à l’US Open, sera le champion le plus attendu du Travelers Championship, un tournoi du meilleur circuit masculin américain prévu du 23 au 26 juin à Cromwell, dans le Connecticut.

Scottie Scheffler, calendrier

Rory McIlroy (deuxième), Justin Thomas, Patrick Cantlay et Sam Burns seront également de la partie sur le parcours du TPC River Highlands – où il y aura une cagnotte de 8.300.000 dollars – en ce qui concerne le Top 10 mondial.

Curiosité : annulation de dernière minute du terrain pour Brooks Koepka qui a choisi LIV Golf, la Super Ligue arabe. Après le succès de 2021, l’Américain Harrish English tentera de réitérer l’exploit. L’Anglais Matthew Fitzpatrick, champion de la 122e édition de l’US Open, l’Américain Will Zalatoris, deuxième la semaine dernière à Brookline dans le troisième Major masculin de 2022, et le bleu Francesco Molinari seront absents.

Dans diverses interviews McIlory révèle qu’après 10 ans en commençant la saison dans l’European Tour avec les deux premières courses dans les EAU, cette année il commencera sur le PGA Tour, ayant fatigué de faire sa première course sur ce tour, quand beaucoup d’autres joueurs ils ont déjà joué plus de 10.

En fait, son premier tournoi de 2019 est le Sentry Tournament of Champions au Plantation Course de Kapalua, à Hawaï. McIlroy y fait sa première apparition, ayant obtenu l’invitation grâce à sa victoire à l’Arnold Palmer Invitational en 2018.

Lire aussi:   Charl Schwartzel se souvient de son Masters 11

Il termine quatrième à égalité avec -15 (69, 68, 68, 72). Trois semaines plus tard, il s’envole pour San Diego, en Californie, pour participer au Farmers Insurance Open, également sa première apparition ici. Après un premier tour assez neutre sur le North Course, 71, il réalise trois bons tours sur le South Course, terminant cinquième à égalité avec -14 (71, 65, 69, 69).

Il obtient ensuite un autre top 5 au Genesis Open en terminant quatrième à égalité avec -11 (72, 63, 69, 69). La semaine suivante, au WGC – Mexico Championship, après un premier tour de 63 coups, il est en tête du classement, mais ne parvient pas à remporter le trophée, terminant le tournoi à la deuxième place du classement avec -16 (63, 70, 68, 67 ).

Il participe à l’Arnold Palmer Invitational deux semaines plus tard en tant que défenseur du titre. Après trois tours, il est à -8, à un coup du leader, mais un dernier tour en 72 ne lui permet pas de défendre le titre, remporté par Francesco Molinari. Il termine le sixième tournoi à égalité avec -8 (72, 70, 66, 72).

La semaine suivante, le 17 mars, vient sa première victoire de l’année au Players Championship. Grâce à deux premiers tours en 67 et 65 qui le placent en tête du classement, il parvient à garder la tête et à gagner. Il termine alors premier avec -16 (67, 65, 70, 70).

Lire aussi:   Jannik Sinner explique les clés de sa victoire sur Nick Kyrgios

Deux semaines plus tard, il participe au WGC – Dell Technologies Match Play, où il passe le groupe avec 3 victoires sur 3, mais au tour 32, il se heurte à Tiger Woods, perdant 2 & 1. Il termine ensuite le tournoi en T9.

Deux semaines plus tard, Rory tente pour la énième fois de réaliser le grand chelem au Masters. Tournoi très  » neutre  » pour McIlroy avec un seul tour sous les 70. Le tournoi est remporté par Tiger Woods qui gagne son 15ème majeur, et sa cinquième veste verte.

Alors que Rory termine T21 avec -4 (73, 71, 71, 68). Il revient trois semaines plus tard au Wells Fargo Championship. Après un premier tour en 66 qui le place en tête du classement, il parvient à se défendre pendant deux jours avec 70 et 68, le mettant à deux coups du leader, mais un dernier tour en +2 lui fait terminer T8 avec -7 (66, 70, 68, 73).

Au PGA Championship, après un premier tour en +2 avec trois bogeys et un birdie, un deuxième tour très en dents de scie s’ensuit avec +5 sur le deuxième neuf, mais avec une grande récupération dans le premier avec -4. Il termine le tournoi T8 avec +1 (72, 71, 69, 69).

Article précédentMatt Fitzpatrick révèle le texte du message entre lui et Rory McIlroy
Article suivantLes fiançailles de Brooks Koepka au LIV sont officielles