Accueil Sport Golf Roland-Garros, Rory McIlroy contre les joueurs de Liv

Roland-Garros, Rory McIlroy contre les joueurs de Liv

0

D’un parcours qui accueillera la Ryder Cup en 2023 à celui qui l’a connue en 2018. De l’Open d’Italie, essentiellement, à l’Open de France, qui, dans son genre, est le plus ancien tournoi d’Europe continentale. La première édition, en effet, s’est déroulée en 1906 à La Boulie qui, jusqu’en 1986, disposait d’un grand espace comme lieu d’accueil, avec de nombreux autres.

Depuis 1991, après deux éditions, il se déroule toujours au Golf National de Saint-Quentin-en-Yvelines, qui est en fait situé à Guyancourt, à environ 35 km de Paris, qui verra également en 2024 l’épreuve olympique sur scène.

Roland-Garros, calendrier

Ces derniers jours, cependant, l’endroit a fait la une des journaux pour des raisons qui ont à voir avec le golf jusqu’à un certain point : des écologistes, en effet, ont pénétré sur le parcours et ont endommagé le trou 18, laissant plusieurs panneaux et, par conséquent, des trous à remettre en place.

L’accusation porte sur le problème de la consommation d’eau dont ont besoin de nombreux terrains, par rapport à la situation hydrique de la France en période de sécheresse anormale. De son côté, la Fédération française a fait remarquer que des investissements importants ont été réalisés pour réduire la consommation d’eau.

Lire aussi:   Robert MacIntyre : "Pour moi, c'est même obscène"

L’escarmouche dure depuis longtemps et n’a pas épargné une quantité importante de terrains sur le territoire. Pour en revenir au fait sportif pur, voici quelques joueurs valides du DP World Tour, bien que le champ puisse être considéré comme inférieur à celui de l’Open d’Italie (qui, de son côté, avait l’avantage d’être « observé spécial » pour le Ryder).

Il y a le vainqueur de 2019, le Belge Nicolas Colsaerts, qui, cependant, ne capture pas de résultats significatifs de la deuxième place qu’il a prise dans la botte il y a deux ans. Le vainqueur du Marco Simone Golf & Country Club, l’Écossais Robert MacIntyre, tient à montrer que le début de la période de qualification pour la Ryder Cup 2023 veut en tirer le meilleur parti.

Trois des dix premiers de Race to Dubai sont présents : Le Néo-Zélandais Ryan Fox, le Polonais Adrian Meronk et le Sud-Africain Thriston Lawrence. Il y a cinq Italiens en compétition, certains d’entre eux visant le top 50 nécessaire pour être sûr de jouer le DP World Tour Championship, le dernier événement de la saison.

Lire aussi:   Gigi Buffon figure sur la liste des meilleurs gardiens de but : un seul joue en Serie A

En particulier, le meilleur dans la Race to Dubai est Edoardo Molinari, actuellement 67ème, tandis que Guido Migliozzi est 100ème et Francesco Laporta 114ème. Tous trois garderont cependant leur carte pleine pour le DP World Tour.

Juste au-dessus du quota nécessaire, Renato Paratore est 128e, tandis que Lorenzo Gagli est 169e. Deux Azzurri ont triomphé en France dans l’histoire : Ugo Grappasonni en 1949 et Costantino Rocca en 1993. Ce dernier y est parvenu trois fois selon Francesco Molinari.

Également au départ quelques membres de LIV Golf, qui peuvent participer jusqu’à la décision de février prochain, au Royaume-Uni, qui réglementera les relations entre les « échappés » (et actuellement bannis du PGA Tour) et le circuit continental.

Il s’agit, entre autres, de Patrick Reed (USA), Laurie Canter (Angleterre), Adrian Otaegui (Espagne). Ils seront encore plus nombreux la semaine prochaine, lors de l’Alfred Dunhill Links Championship, et il faut croire que l’environnement ne sera pas des meilleurs, compte tenu également de la présence de Rory McIlroy, qui a réussi plusieurs déplacements contre la Super League arabe.

Article précédentPouvez-vous repérer la hyène dans cette forêt en 12 secondes ? Explication et solution à cette illusion d’optique.
Article suivantPGA, Cameron Smith est le « joueur de l’année ».