Accueil Dernières minutes Sport Roddick fait une proposition après la violation de l’entraînement de Stefanos Tsitsipas

Roddick fait une proposition après la violation de l’entraînement de Stefanos Tsitsipas

0

L’ancien numéro un mondial Andy Roddick a fait une proposition de règlement intéressante après que Stefanos Tsitsipas ait été sanctionné pour une violation du coaching pendant la finale du Masters de Monte-Carlo.

Les discussions sur la question de savoir si le coaching devrait être autorisé ou non sont devenues un sujet populaire ces dernières années. Certains pensent que le coaching est tout à fait autorisé sur l’ATP Tour, tandis que d’autres soutiennent que l’une des beautés du jeu est que les joueurs de tennis trouvent eux-mêmes des solutions sur le court.

« Je pense que le tennis devrait être comme le football. Vous devriez reporter certaines pénalités tout au long du tournoi. Les pénalités d’entraînement sont un candidat évident pour les heures supplémentaires », a tweeté Roddick.

Tsitsipas a été critiqué par Fabio Fognini.

Tsitsipas a éliminé Fognini 6-3, 6-0 au deuxième tour de Monte-Carlo et l’Italien n’était pas content puisqu’après le match il a posté sur sa Story Instagram : « Entraînement ou pas, c’est un gros problème ! »

Lire aussi:   Le Brésil désigne sa meilleure équipe pour le Groupe I Amérique

Le numéro 2 mondial Daniil Medvedev a explosé après avoir perdu le deuxième set de sa demi-finale de l’Open d’Australie contre Tsitsipas. Medvedev s’est emporté et a affirmé que son père dirigeait Tsitsipas sur chaque point.

Après le match, Tsitsipas a affirmé qu’il n’écoutait jamais son père pendant le match. « Je suis presque sûr que je vais continuer à recevoir des infractions pour avoir entraîné, même si je n’écoute jamais ce qu’il dit.

Mais c’est bien, ils peuvent le faire s’ils le veulent, s’ils pensent que c’est la bonne chose à faire », a déclaré Tsitsipas. « C’est aussi l’une des raisons pour lesquelles, l’année dernière, j’ai fait une sortie publique sur l’une de mes plateformes de médias sociaux et j’ai dit que je pense que le coaching devrait être autorisé, simplement parce que les entraîneurs le font de toute façon.

La plupart d’entre eux s’en sortent, et ils le font de manière assez intelligente, je peux vous le dire. Pas du côté de mon père, mais j’ai vu beaucoup de situations, j’ai vu beaucoup de circonstances où les entraîneurs s’en sortent, et c’est une chose réelle. En laissant la chose se faire, je pense qu’il y aura moins de tension et plus de clarté à tous les niveaux. »

Lire aussi:   Stefanos Tsitsipas : "J'ai pleuré deux nuits entières à cause de la retraite de Federer".
Article précédentLa Chine et les îles Salomon signent un accord de sécurité malgré le refus de l’Australie et des États-Unis
Article suivantJohn Millman prive Dominic Thiem d’un retour gagnant sur les courts.