Accueil Dernières minutes Sport Roddick : C’est pourquoi j’ai toujours eu des problèmes contre Roger Federer.

Roddick : C’est pourquoi j’ai toujours eu des problèmes contre Roger Federer.

0

Malgré ses 41 ans, Roger Federer n’a pas l’intention de baisser les bras. Les deux dernières saisons ont été particulièrement difficiles pour le Suisse, qui a dû faire face à un sérieux problème au genou droit.

L’ancien numéro 1 mondial n’a joué que 13 matchs officiels en 2021, avec neuf victoires et quatre défaites. Après avoir été éliminé par Hubert Hurkacz aux Championnats de 2021, le Suisse a décidé de se faire opérer du genou pour la troisième fois en 18 mois.

Sauf nouveau revers, la star suisse reviendra sur les courts lors de la Laver Cup le mois prochain. Roger terminera sa très brève saison à l’ATP Basel, qui revient au calendrier après l’annulation des deux dernières éditions en raison de la pandémie.

Dans une récente interview accordée au « New York Post », Andy Roddick a révélé pourquoi il a toujours eu du mal à affronter Federer. Il suffit de dire que le Suisse a remporté 21 des 24 face-à-face, et qu’il affiche un bilan de 8-0 en Chelem (4-0 en finale).

Lire aussi:   Kramer Hickok : "SuperLeague, 17 grands noms"

Roddick parle de sa bête noire

« Jouer contre Roger Federer était le pire match possible pour moi », a admis Roddick. « Mes points forts ne l’ont pas assez défié, en fait ils ont fini par améliorer son jeu.

Quand j’ai affronté Rafael Nadal, je savais que mon service le gênerait et que ma puissance le forcerait à reculer. Contre Roger, c’était différent. Il pourrait me faire sortir de ma zone de confort. Rafa a fait la même chose contre Federer à cause de son pied gauche.

Il y a des matches qui sont particulièrement favorables à un joueur et très défavorables à l’autre », explique A-Rod. L’Américain a également parlé du prochain US Open : « Tout dépendra de la forme de Nadal.

Il n’a joué qu’un seul match depuis son retrait de Wimbledon et il n’a pas brillé contre Borna Coric. Je vois bien Daniil Medvedev, qui a montré qu’il était bon sur ces courts. Nous ne devons pas sous-estimer Nick Kyrgios, qui réalise la meilleure saison de sa carrière ».

Lire aussi:   Maxime Cressy : J'ai fait le voyage seul pour le tournoi afin de reprendre confiance.
Article précédentJack Draper : C’était un honneur d’être sur le court avec Thiem. C’est un joueur incroyable
Article suivantRichard Gasquet : Il faut aimer le tennis pour continuer à le pratiquer à cet âge.