Accueil Dernières minutes Rivian, une start-up spécialisée dans les véhicules électriques, reçoit des fonds de...

Rivian, une start-up spécialisée dans les véhicules électriques, reçoit des fonds de pension de Californie et du Texas.

0

Sept fonds de pension d’employés de l’État, dont CalPERS, le plus grand plan de pension américain, ont pris des participations dans la startup de véhicules électriques Rivian Automotive Inc. au cours du trimestre qui s’est terminé le 31 décembre, selon les déclarations de titres publiées lundi.

Le Teacher Retirement System of Texas, le California Public Employees Retirement System (CalPERS) et le Maryland State Retirement and Pension System figuraient parmi les sept, de même que les fonds de pension de l’Utah, du Colorado, de la Caroline du Nord et du Wisconsin, selon les données de l’outil de suivi des fonds WhaleWisdom.

CalPERS, qui gère environ 492 milliards de dollars, a acheté un peu plus de 305 000 actions de la société, tandis que le fonds Teacher Retirement System of Texas, qui gère 191 milliards de dollars, a pris une position d’environ 33 000 actions de la société.

Ces mouvements illustrent un plus grand appétit pour le risque parmi les fonds de pension américains, car ils continuent à faire face à des déficits de financement malgré les gains des marchés boursiers américains depuis le début de la pandémie de coronavirus en 2020. Dans l’ensemble, le ratio de financement du régime de pension moyen – une mesure des actifs par rapport aux passifs – reste inférieur à 75 %, selon le spécialiste des investisseurs souverains Global SWF.

Lire aussi:   Le match Real Madrid - FC Barcelona Primera Iberdrola sera diffusé sur La 1

Les actions de Rivian ont bondi de près de 10 % lundi après la révélation, la semaine dernière, que plusieurs investisseurs de premier plan, dont le milliardaire George Soros et le fonds spéculatif Tiger Global, ont ajouté des actions à la société au cours du dernier trimestre.

Regardez aussi :

À la clôture de vendredi, les actions de Rivian étaient en baisse de 43 % depuis le début de l’année. À leur cours de lundi après-midi, proche de 64,75 dollars, les actions de la société restent 64 % en dessous du sommet de 179,46 dollars atteint le 16 novembre, moins d’une semaine après que la société ait levé 12 milliards de dollars lors de la plus grande entrée en bourse de 2021.

Les déclarations, connues sous le nom de 13-fs, sont rétrospectives et ne révèlent pas si une entreprise a vendu ou ajouté à sa position depuis la fin décembre.

Lisez toutes les dernières nouvelles, les nouvelles de dernière minute et les mises à jour en direct des élections de l’Assemblée ici.

Lire aussi:   Le Real Madrid sort d'Anoeta plus fort qu'avant
Article précédentLes projets de smartphones 5G de Blackberry sont désormais officiellement morts.
Article suivantVoici comment soulager l’anxiété de votre animal de compagnie