Accueil Sport Golf Richard Bland : « WGC, je suis clairement un outsider »

Richard Bland : « WGC, je suis clairement un outsider »

0

Richard Bland s’apprête à affronter Dustin Johnson en huitième de finale, son histoire incroyable prenant une nouvelle tournure au WGC 2022 – Dell Technologies Match Play. L’Anglais fait ses débuts au Austin Country Club à l’âge de 49 ans après avoir remporté son premier titre du DP World Tour à la 478e tentative la saison dernière.

Il occupe actuellement la troisième place du classement DP World Tour en partenariat avec Rolex après être passé tout près d’un premier titre Rolex Series en perdant un barrage contre Viktor Hovland en janvier lors du Slync.io Dubai Desert Classic.

Une victoire 2 & 1 sur Lee Westwood dans le Groupe neuf signifie qu’il est désormais à quatre victoires d’un titre de champion du monde de golf, mais il devra passer un vainqueur de championnat majeur qui a passé 135 semaines en tête du classement officiel mondial de golf pour atteindre les quarts de finale.

Richard Bland, déclarations

« Bien sûr qu’il est favori », a déclaré Bland. « Ce n’est pas être négatif ou quelque chose comme ça, c’est juste réaliste. Tout le monde le sait. « Mais si je joue comme je sais le faire, j’aime à penser qu’il a un match en main.

Donc oui, nous verrons. Mais je n’ai rien à perdre. Je suis clairement l’outsider, donc l’outsider n’a jamais rien à perdre. « En apparence, il joue plutôt bien, alors je vais devoir jouer mon meilleur golf pour avoir une chance de le battre.

Lire aussi:   Quand Novak Djokovic a réalisé le Grand Chelem de sa carrière

Mais c’est 18 trous, c’est un match play – qui sait ? Nous verrons bien. « Je pense que quelqu’un de 49 ans ne devrait pas faire ça pour la première fois, mais je pense qu’il y a toujours une exception à la règle, n’est-ce pas ? Pas nécessairement dans le golf.

Vous le voyez dans d’autres sports aussi. « Il suffit de regarder, au tennis, Rafa Nadal bat encore tous les jeunes, et Roger Federer, je suis sûr que quand il reviendra, ce sera exactement pareil.

« Il y a donc toujours l’exception à la règle. Donc c’est assez agréable d’être cette exception. » Je suppose que quelqu’un de 49 ans ne devrait pas faire ça pour la première fois, mais je suppose qu’il y a toujours une exception à la règle, n’est-ce pas ? Westwood a gagné le premier avec un par, mais Bland a fait de même au troisième avant que son compatriote ne fasse un birdi au quatrième pour prendre de l’avance.

Des gains consécutifs sur le cinquième et le sixième ont permis à Bland de prendre l’avantage et lorsqu’il a gagné le neuvième avec un par, il était en avance de 2 points. Il est remonté à 3 grâce à un par au 11e, mais Westwood a fait un eagled au 12e et un pared au 4e pour revenir à un point avant que Bland ne fasse un trou de 32 pieds au 17e pour assurer sa progression.

Lire aussi:   L'Italian Challenge Open, un jour de déménagement surprenant

Johnson a battu Max Homa 1 Up dans le groupe huit pour maintenir son record de 100% cette semaine. Mackenzie Hughes a battu Matthew Wolff 1 Up dans l’autre match du Groupe 8, tandis que Talor Gooch a battu Bryson DeChambeau 2 Up dans le Groupe 9.

Si Bland bat Johnson, il affrontera un autre numéro un mondial en quart de finale, Jon Rahm contre Brooks Koepka dans l’autre match des huitièmes de finale de ce quart de tableau. L’actuel numéro un mondial Rahm s’est incliné 3 & 2 face à Patrick Reed, déjà éliminé, dans le premier groupe, mais s’est tout de même qualifié après que Sebsatian Munoz ait battu Cameron Young 1 Up.

Dans le Groupe 16, Koepka a fait un birdi au dernier tour pour battre Shane Lowry 1 Up et se qualifier avec un record de 100%, tandis que Harold Varner III a battu Erik van Rooyen 5 & 4 dans l’autre match.

Article précédentShanghai devient le nouvel épicentre du coronavirus en Chine avec plus de 2 600 cas en une journée
Article suivantL’aéroport d’Hyderabad sera bientôt équipé pour accueillir plus de 3,40 millions de passagers par an