Accueil Dernières minutes Sport Rafael Nadal n’a pas aimé les conditions contre Roger Federer – Annacone

Rafael Nadal n’a pas aimé les conditions contre Roger Federer – Annacone

0

Après cette défaite choquante en 2009 face à Robin Soderling, Rafael Nadal a remporté une cinquième couronne à Roland Garros un an plus tard, en battant le Suisse dans le match pour le titre. Rafa a ajouté le sixième trophée de Roland Garros à son palmarès en 2011 et est devenu le deuxième joueur à détenir autant de titres majeurs à Paris après Bjorn Borg.

Comme en 2006, 2007 et 2008, Nadal a battu Roger Federer dans le match du titre pour soulever le dixième trophée majeur après son 25e anniversaire. Le célèbre entraîneur Paul Annacone a travaillé avec Roger ces années-là, révélant que son joueur avait la possibilité de battre Rafa cette année-là à Paris, car l’Espagnol n’aimait pas les balles légères et rapides.

Nadal n’a pas perdu un seul set sur la route de son titre 2010, et tout a changé dès le premier match de 2011. Rafa a eu besoin de quatre heures pour battre John Isner 6-4, 6-7, 6-7, 6-7, 6-2, 6-4, mis au défi comme jamais auparavant dans la capitale française !

Rafa aurait dû gagner le match plus tôt, en ne jouant qu’une seule occasion de break et en en créant 15 de l’autre côté, en en convertissant cinq pour échapper à la défaite et rester en course pour le titre. Au deuxième tour, Nadal a passé près de trois heures et 20 minutes sur le court contre son compatriote Pablo Andujar pour une victoire 7-5, 6-3, 7-6 !

Lire aussi:   Iga Swiatek : Physiquement, je me sens très bien.

Andujar s’est créé 16 occasions de break, en a converti cinq mais n’a pas réussi à obtenir au moins un set. Nadal a pris les points cruciaux et s’est imposé en trois sets pour éviter un marathon potentiel de cinq heures.

Après avoir passé près de sept heures et demie sur le court lors des deux premiers tours, Nadal s’est imposé plus facilement face à Antonio Veic, entrant ainsi en huitième de finale et battant un autre Croate, Ivan Ljubicic, en deux sets consécutifs pour une place en quart de finale.

Robin Soderling n’a eu aucune chance contre Nadal à Paris pour la deuxième année consécutive, ne parvenant pas à égaler le record de l’Espagnol et propulsant le champion en titre en demi-finale.

Rafael Nadal a travaillé dur pour remporter Roland Garros 2011.

Rafa s’est battu avec acharnement pour battre Andy Murray en trois heures et 17 minutes, repoussant 15 des 18 occasions de break contre l’adversaire qui l’a poussé dans ses derniers retranchements dans l’une de ses meilleures prestations parisiennes.

Lire aussi:   Shamil Tarpischev : Je doute qu'Andrey Rublev sache ce qu'est l'aide humanitaire.

Gardant assez d’énergie pour le choc du titre, Rafa a battu Roger Federer 7-5, 7-6, 5-7, 6-1 en trois heures et 40 minutes pour un titre majeur. L’Espagnol a surmonté un déficit de 5-2 dans le premier set et s’est imposé dans le second pour prendre une avance considérable sur un adversaire plus important, qui était prêt à le défier après sa victoire épique sur Novak Djokovic en demi-finale.

Roger a remporté le troisième set mais il n’avait plus rien dans le réservoir, ne prenant qu’un seul jeu dans le quatrième set pour remettre le trophée à Rafa, qui a surmonté tous les obstacles pour prolonger le règne parisien.

« Je pense que Roger avait de bonnes chances de battre Rafa à Roland Garros 2011, après sa victoire sur Novak, qui n’avait pas perdu un match jusque-là. Roger a pris une avance de 5-2 sur Rafa dans le premier set, appréciant les conditions et profitant des balles légères et rapides qui ne plaisaient pas à Rafa.

Rafa, étant Rafa, a trouvé le moyen de résoudre le problème et a battu Roger en quatre sets, même si le Suisse a eu de bonnes occasions », a déclaré Paul Annacone.

Article précédentL’Espagne fera ses débuts en Ligue des Nations contre le Portugal le 2 juin 2022.
Article suivantL’Autriche adopte une loi autorisant le suicide assisté