Accueil Dernières minutes Sport Rafael Nadal : je continue à jouer parce que je veux plus...

Rafael Nadal : je continue à jouer parce que je veux plus de succès, pas pour l’argent ou le plaisir

0

Rafael Nadal a clairement fait savoir qu’il continue à jouer au tennis uniquement parce qu’il veut obtenir plus de succès. Nadal, 35 ans, a souligné qu’il ne reste pas pour l’argent ou le plaisir, car il est plus déterminé que jamais à remporter des titres majeurs.

Nadal, 20 fois champion du Grand Chelem, n’a pas remporté de titre du Grand Chelem cette année car il a manqué Wimbledon et l’US Open en raison d’une blessure au pied. « Je crois toujours que je serai suffisamment compétitif pour me donner l’opportunité de concourir pour les choses que je fais depuis 15 ans, sinon personnellement cela n’a pas de sens », a déclaré Nadal, selon Reem Abulleil.

« Je ne joue pas du tout pour l’argent ou pour le plaisir, je joue pour continuer à atteindre des objectifs ou du moins pour prendre plaisir à essayer d’atteindre mes objectifs. Si vous ne les atteignez pas plus tard, ce n’est pas grave, mais la motivation et la passion sont toujours là. »

Lire aussi:   Rafael Nadal : la satisfaction personnelle est plus importante que les trophées

Nadal ne sait toujours pas s’il jouera en Australie

Nadal espère participer à l’Open d’Australie, mais rien ne garantit que l’Espagnol jouera à Melbourne Park. Si tout va bien, Nadal jouera un événement ATP à Melbourne avant l’Open d’Australie.

« La seule chose que je veux faire ou pour laquelle je me bats est d’être prêt si la situation a une petite chance de changer et que je me sens en bonne santé et que je peux jouer le tournoi avant l’Australie et être là pendant 20 jours.

Avant que l’Open d’Australie ne commence et je m’entraîne bien », a déclaré Nadal lors de sa conférence de presse d’avant-tournoi au Mubadala World Tennis Championships. « J’ai fait un excellent travail à la maison, en m’entraînant bien avec la bonne attitude et la bonne intensité, en travaillant beaucoup sur ma condition physique ; donc si je peux faire tout ce genre de choses parce que le pied me permet de le faire, on ne sait jamais ce qui se passe. »

Lire aussi:   Paire, la crise continue : je fais une pause indéfinie du tennis
Article précédentLes États-Unis nomment Uzra Zeya au poste de coordinateur spécial pour les affaires tibétaines
Article suivantVous avez des problèmes de cheveux en hiver ? Essayez la technique du lavage à l’envers. Tout ce que vous devez savoir