Accueil Dernières minutes Sport Quand Rafael Nadal s’est fait un nom à Monte Carlo à 16...

Quand Rafael Nadal s’est fait un nom à Monte Carlo à 16 ans

0

L’étoile montante de 16 ans, Rafael Nadal, était prêt à se battre en 2003 après avoir gagné de nombreuses places au classement ATP l’année précédente. Rafa a dépassé plus de 500 rivaux dans les classements ATP à un si jeune âge et avait faim de plus pendant la nouvelle campagne 2003.

L’Espagnol a perdu trois finales au début de l’année avant de remporter sa première couronne Challenger la dernière semaine de mars à Barletta. Avec ces points, il était sur le point d’entrer dans le top 100, et le monde du tennis a eu un aperçu de son talent lors de ses débuts au Masters 1000 de Monte-Carlo quelques semaines plus tard.

Nadal s’est qualifié pour son premier tournoi Masters 1000 sur la terre battue bien-aimée et a participé au deuxième événement ATP de sa carrière après Manacor au printemps dernier. Faisant des débuts impressionnants au plus haut niveau de l’ATP, Rafa s’est débarrassé du numéro un mondial.

Lire aussi:   Alexander Bublik : Je n'aime pas du tout l'argile mais je dois gagner de l'argent.

Karol Kucera (49e) 6-1, 6-2 en 63 minutes. La joueuse de 16 ans a concédé 12 points en huit jeux de service et a repoussé trois balles de break pour maintenir la pression sur la Slovaque.

Dominant chaque segment et tenant l’avantage du début à la fin, Rafa a obtenu 56 % des points de retour et n’a concédé que quatre breaks sur six occasions pour remporter sa deuxième victoire ATP.

Au deuxième tour, un adolescent a affronté le champion en titre de Roland Garros, Albert Costa.

Rafael Nadal a remporté deux victoires au Masters de Monte-Carlo 2003.

Ne montrant aucun signe de peur, Rafa s’est imposé 7-5, 6-3 en deux heures pour remporter sa première victoire dans le top 10 et faire son entrée dans le top 100.

Nadal a laissé passer 14 de ses 17 chances de break et a fait preuve d’une grande force mentale, se battant pour chaque point et sortant vainqueur après une bataille épuisante et cinq breaks à son actif.

Lire aussi:   Bryson DeChambeau risque tout pour le Masters

Rafa a remporté le premier set avec un break tardif dans le douzième jeu lorsque Costa a fait une erreur de coup droit. La jeune fille a pris une avance de 4-3 dans le deuxième set et a pris le dessus avec un hold at love dans le jeu suivant pour la première victoire notable.

« J’ai de très bons souvenirs de Monte-Carlo. C’était mon premier tournoi important, et j’ai bien joué, me qualifiant pour le tableau principal et battant Karol Kucera et Albert Costa. Je ne l’oublierai jamais, mais je dois m’améliorer et passer à autre chose après ce troisième tour.

Avant Monte-Carlo 2003, j’ai joué deux finales de Challenger, j’ai gagné le titre à Barletta et je suis allé à Monte-Carlo avec confiance. J’y ai gagné deux matchs et j’ai montré que je pouvais rivaliser avec des adversaires de l’ATP Tour », a déclaré Rafael Nadal.

Article précédentAprès les critiques américaines, la Chine défend sa réponse au coronavirus en la qualifiant d' »arbitraire ».
Article suivantGuardiola : « Il sera difficile de se qualifier pour les demi-finales sans être solide en défense ».