Accueil Sport Golf Presidents Cup, Nous malgré Scottie Scheffler

Presidents Cup, Nous malgré Scottie Scheffler

0

Les États-Unis remportent la Presidents Cup 2022 à Charlotte et fêtent leur neuvième succès consécutif. Cet exploit dans la 14e édition du trophée intervient malgré le flop du numéro un mondial, Scottie Scheffler.

Presidents Cup, résultats

En Caroline du Nord, rien à faire pour l’équipe internationale (à l’exclusion des joueurs européens), battue par les hôtes sur un score de 17,5 à 12,5.

Pour signer le point décisif, le Californien Xander Schauffele. Un rendez-vous à retenir pour Jordan Spieth, sixième joueur américain à avoir remporté cinq matchs sur cinq dans l’épreuve. La seule note négative, pour l’équipe des stars and stripes, a été la performance décevante de Scottie Scheffler : un seul match nul, trois défaites et une exclusion.

C’est le butin du numéro 1 mondial, également éliminé en simple contre le Colombien Sebastian Munoz. Rien à faire pour l’équipe internationale de Trevor Immelman, qui a tenté de se reprendre lors du troisième jour de compétition, mais n’est jamais vraiment entrée dans le jeu.

Lire aussi:   Nick Faldo, le troisième titre du Tournoi des Maîtres

Et le bilan est désormais de 12 succès américains, un nul et une seule victoire pour l’équipe internationale. Cette année 2022 était la première édition sans les professionnels qui ont choisi de jouer pour la SuperLeague arabe. Les États-Unis remportent la 14e édition de la Presidents Cup à Charlotte et célèbrent leur neuvième succès consécutif dans l’épreuve.

En Caroline du Nord, rien à faire pour l’équipe internationale (à l’exclusion des joueurs européens), battue par les hôtes sur un score de 17,5-12,5. Pour signer le point décisif, le Californien Xander Schauffele, médaille d’or aux Jeux de Tokyo.

Un rendez-vous à retenir pour Jordan Spieth, sixième joueur américain à avoir remporté cinq matchs sur cinq dans l’épreuve. La seule note négative, pour l’équipe des stars and stripes, est la performance décevante de Scottie Scheffler.

Un seul match nul, trois défaites et une exclusion. C’est le butin du numéro 1 mondial, également éliminé en simple contre le Colombien Sebastian Munoz. Rien à faire pour l’équipe internationale de Trevor Immelman, qui a tenté le come-back lors du troisième jour de compétition, mais n’est jamais vraiment entrée dans le jeu. Le bilan est donc de 12 succès américains, un nul et une seule victoire pour l’International Team.

Lire aussi:   Romain Langasque, nouveau record de St. Andrews

Article précédentStefanos Tsitsipas : « J’ai pleuré deux nuits entières à cause de la retraite de Federer ».
Article suivantZontes 350 T-ADV en images : voyez le design, les caractéristiques et bien d’autres choses en détail