Accueil Sport Golf Presidents Cup et guerre entre Pga et Liv

Presidents Cup et guerre entre Pga et Liv

0

Dans 17 jours, la quatorzième édition de la Presidents Cup débutera sur le parcours du Quail Hollow Club de Charlotte. En raison de la guerre en cours entre le PGA Tour et LIV Golf, il y a une longue liste d’excellents outsiders.

Presidents Cup, joueurs

Joueurs qui ne pourront pas prendre part à la compétition, soit par qualification, soit par choix de leur capitaine (évidemment, ils n’auraient même pas pu remplir le rôle d’assistant). Les hôtes devront se passer de Dustin Johnson, Patrick Reed, Brooks Koepka, Bryson DeChambeau, Phl Mickelson et Taylor Gooch.

Les Internationaux, quant à eux, ne disposeront pas d’Abraham Ancer, Cameron Smith, Marc Leishman, Joaquin Niemann, Louis Oosthuizen et Branden Grace. Des noms qui sont efficaces, il semblerait que ceux des qualifiés pour le classement …

Mais ce n’est pas le cas. En attendant les six choix de Davis Love III, Team USA est actuellement composé de Justin Thomas, Scottie Scheffler, Patrick Cantlay, Sam Burns, Tony Finau et Xander Schauffele. Trevor Immelmann a déjà à sa disposition Hideki Matsuyama, Sungjae Im, Corey Conners, Adam Scott, Mito Pereira et Tom Kim.

Lire aussi:   Ekaterina Alexandrova : Toute la semaine a été fantastique.

La disparité des valeurs sur le terrain est déjà évidente de cette manière. Il est vrai que les Américains ont la tradition de leur côté, avec 11 victoires sur treize éditions. Mais il est également vrai que parmi les internationaux « bannis », il y a Smith, Ancer et Niemann, des joueurs qui traversent un moment de grande forme, contrairement aux joueurs américains exclus.

Nous savons tous que dans la formule Ryder Cup, il suffit parfois de quelques joueurs sur la balle pour entraîner toute l’équipe. La Presidents Cup est une compétition de golf entre une sélection américaine et une sélection internationale représentant le reste du monde à l’exclusion de l’Europe (Asie, Afrique, Amérique centrale et du Sud, Océanie, Mexique et Canada).

L’Europe et les États-Unis s’affrontent dans une autre compétition, la Ryder Cup. La Presidents Cup a lieu tous les deux ans depuis 1994. Elle était initialement organisée les années paires, mais à la suite de l’annulation de l’édition 2001 de la Ryder Cup en raison des attentats du 11 septembre et de son report à l’année suivante, la Presidents Cup a été organisée les années impaires jusqu’à l’édition 2019 ; en raison de la pandémie de COVID-19 et du report consécutif de l’édition 2020 de la Ryder Cup, la Presidents Cup est à nouveau organisée les années paires. [1].

Lire aussi:   Diego Schwartzman veut conserver son titre à l'Argentina Open contre Ruud

Le lieu de l’événement varie, alternant entre un lieu américain et un pays de l’équipe internationale. Dans cette compétition de golf, la domination américaine est presque absolue : en 12 éditions, jusqu’à présent contestées, on compte pas moins de 10 succès de la bannière étoilée, un nul et un seul succès de l’équipe du reste du monde.

Article précédentVente aux enchères d’un putter signé par Tiger Woods
Article suivantPaula Creamer revient après une longue absence : Je veux vraiment bien jouer pour elle