Accueil Sport Golf Première participation de Tiger Woods à l’Open en 2000

Première participation de Tiger Woods à l’Open en 2000

0

L’Open Championship passe par St. Andrews pour la trentième fois. La coupe Claret a été soulevée 29 fois sur le green du 18 par le golfeur champion de l’année. Aucun autre club n’a eu cet honneur autant de fois, et celui qui occupe la deuxième place, avec 24 éditions, est le Prestwick Golf Club, qui ne fait plus partie de la Rote.

Le véritable dauphin est donc Muirfield, qui a été couronné champion de l’année quinze fois. Mais revenons aux vainqueurs de St. Andrews (rassurez-vous, je ne parle pas de tout le monde…).

The Open, Champion Golfer of the Year

1873 Tom Kidd Il fut le premier vainqueur de l’Open sur le Old Course (son propre club), la première édition se déroulant hors du Prestwick Golf Club.

Il fut également le premier à soulever la Claret Jug, qui remplaça la Challenge Belt, finalement attribuée au jeune Tom Morris en 1870, après sa troisième victoire consécutive. Jackpot empoché : £ 11. 1895 John Henry Taylor Une autre « première »

Le professionnel du Devonshire fut le premier vainqueur non écossais sur le Old Course, après sept éditions au cours desquelles la croix de Saint-André vola plus haut que toutes. Il remporta l’Open cinq fois au total (dont deux à St. Andrews), et en 1901, il fut l’un des fondateurs de la PGA britannique, dont il fut le premier président.

1905 James Braid Un autre professionnel écossais qui a remporté le deuxième de ses cinq Open sur le Old Course (également deux fois à St. Andrews). Avec Taylor et Harry Vardon, il fait partie du grand triumvirat du golf. Tous trois ont remporté 16 des 21 championnats Open entre 1894 et 1914.

Lire aussi:   Javier Sainz triomphe au Farmfoods Scottish.

Braid était également un architecte de terrains renommé (plus de 200 projets en cours). 1921 Jock Hutchinson Encore une « première » Le joueur américain est le premier professionnel non britannique à se faire un nom sur le Old Course. Mais les apparences peuvent être trompeuses, car Hutchinson n’a pris la nationalité américaine qu’en 1920.

Jack Falls « Jock » Hutchinson est né en 1884 à St. Andrews. Un autre prophète dans sa patrie. 1927 Bobby Jones Jones stupéfie la foule en exigeant que le Claret Jug reste avec ses amis du Royal and Ancient, plutôt que de partir avec lui à Atlanta.

En 1950, il reçoit la citoyenneté honoraire de St. Andrews, un honneur qui revenait hier à Jack Nicklaus. 1946 Sam Snead Le premier Open d’après-guerre est l’apanage de Sam Snead. C’est le deuxième des sept Majeurs remportés par le champion américain dans sa carrière.

1957 Bobby Locke C’est sa quatrième et dernière victoire dans l’Open Championship. Le Sud-Africain était l’un des plus grands joueurs de l’histoire, célèbre pour son habileté au putter. Il a 15 victoires sur le PGA Tour à son actif, dont il a été suspendu pendant trois ans, de 1948 à 1951, car il avait l’habitude de s’inscrire à l’avance à divers tournois et expositions, puis de ne pas se présenter, la plupart du temps sans…

justification adéquate. L’interdiction a toujours été une sanction bienvenue sur le PGA Tour. 1970 Jack Nicklaus Le nouveau citoyen d’honneur de St. Andrews remporte le deuxième de ses trois championnats Open sur le Old Course, où il récidivera en 1978.

Il a battu Doug Sanders dans le premier playoff de 18 dans l’histoire de l’Open, qui a littéralement jeté la victoire sur le 72e trou. Jackpot empoché : 5 250 £ (une nette amélioration par rapport aux 11 £ de Tom Kidd). 1984 Severiano Ballesteros Seve remporte le deuxième des trois Open à son palmarès, détachant Bernhard Langer et Tom Watson par deux coups.

Lire aussi:   Tyrrell Hatton rejoint le championnat d'Abu Dhabi

Mais, surtout, sa victoire est consacrée par le geste qu’il deviendra l’icône du grand champion espagnol. 1995 John Daly Nous nous souvenons bien de cette édition, car c’est celle où Costantino Rocca a touché le Claret Jug.

John Daly l’a battu dans les quatre trous des éliminatoires, auxquels Costantino l’a forcé avec l’inoubliable putt de 60 mètres joué par la Vallée du Péché sous le green du 18. 2000 Tiger Woods La première fois de Tiger. De nos jours, Woods a déclaré qu’il était tombé amoureux du Old Course dès qu’il y avait mis les pieds.

Et cet amour, qui dure encore aujourd’hui, a été reconnu par l’attribution au Tigre du titre de membre honoraire du Royal and Ancient Golf Club de St. Andrews (honneur également attribué à Paul Lawrie et Rory McIlroy). Le Tigre a de nouveau gagné à St.

Andrews en 2005. 2015 Zach Johnson Le capitaine de l’équipe américaine de Ryder Cup a remporté son deuxième Major en battant Marc Leishman et Louis Oosthuizen (qui a gagné sur le Old Course en 2010) dans un playoff à trois. Qui sera le 30e golfeur champion de l’année à St. Andrews ? Mon ami Isa a lancé le sondage sur Facebook depuis quelque temps, laissez votre pronostic dans les commentaires …

Je l’ai fait, mais plus qu’une prédiction c’est un espoir. Mais il arrive qu’au golf, les espoirs se réalisent, quand on s’y attend le moins.

Article précédentMaria Sharapova, 35 ans, et son fiancé accueillent leur premier enfant
Article suivantUn homme politique britannique félicite Novak Djokovic pour sa gestion de la situation en Australie.