Accueil Dernières minutes L'International Poutine voit des progrès « positif » dans les négociations avec l’Ukraine et estime...

Poutine voit des progrès « positif » dans les négociations avec l’Ukraine et estime que les sanctions sont un « chance » pour la Russie

0

Archives - Vladimir Poutine, président de la Russie


Archives – Vladimir Poutine, président de la Russie – SERGEI ILYIN/PISCINE KREMLIN / PRESSE ZUMA / CONTACT

Suivez en direct les dernières nouvelles sur la guerre en Ukraine

Paris :, le 11 mars. (EUROPE PRESS) –

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré ce vendredi que les dernières négociations avec l’Ukraine semblent avoir donné des résultats « positif » parvenir à une cessation des hostilités, tout en minimisant les sanctions économiques imposées contre le pays par les États-Unis, l’UE et leurs alliés, qu’il a décrites comme un « chance » développer un système « autosuffisance ».

« Il y a quelques évolutions positives, comme les négociateurs m’en ont informé. En ce moment, il y a des conversations presque quotidiennement »a déclaré le dirigeant russe après une rencontre avec son homologue russe et grand allié, Alexandre Loukachenko.

Quelques heures plus tôt, la présidence ukrainienne avait déclaré que Kiev était ouverte à la possibilité d’accepter son « neutralité » s’il y a « garanties de sécurité » contre la Russie dans le cadre d’un accord pour mettre fin à la guerre qui a commencé le 24 février.

Lire aussi:   Albares assiste à une réunion bilatérale avec le ministre argentin des Affaires étrangères à Washington

Ainsi, le chef adjoint de la présidence ukrainienne, Igor Zhovkva, a déclaré dans des déclarations données à la chaîne de télévision américaine CNN que cette neutralité est possible « si l’OTAN n’est pas prête à accepter l’Ukraine maintenant »même s’il a été souligné que « de fortes garanties de sécurité pour l’Ukraine sont nécessaires pour que ces terribles guerres, cette terrible agression ne se reproduisent pas à l’avenir ».

Après la rencontre avec Loukachenko et dans des déclarations aux médias, Poutine a défendu que les sanctions qui pèsent actuellement sur le pays – dont la Banque centrale a vu ses actifs internationaux paralysés et plusieurs entités bancaires ont été expulsées du système international de communication SWIFT — offrir « plus d’opportunités de se sentir indépendant et autonome »quelque chose qui finalement « ce sera bénéfique, comme les années précédentes ».

Même si Poutine a reconnu « problèmes liés à l’actualité »se référant à l’invasion russe de l’Ukraine, le président russe a également estimé que « ont toujours eu lieu à plus ou moins grande échelle ». « Je suis sûr que nous surmonterons ces difficultés »a déclaré le président russe dans des commentaires recueillis par TASS.

Lire aussi:   Mme Bachelet déplore une "crise profonde" en Birmanie et évoque les méthodes "brutales" de la junte.

« L’Union soviétique, en fait, a toujours vécu dans les conditions des sanctions, s’est développée et a obtenu d’énormes succès. »a ajouté le président. Maintenant pour Moscou « c’est un moment d’opportunité pour avancer vers sa souveraineté technologique et économique »c’est fini.

De son côté, le porte-parole du gouvernement russe, Dimitri Peskov, a reconnu que les sanctions contre la Russie pourraient durer « beaucoup de temps », « connaissant comme nous connaissons les États-Unis »promoteur de restrictions.

« Ils le font depuis des décennies et continueront de le faire, qu’il y ait ou non une « opération spéciale » en Ukraine »a ajouté Peskov, qui a utilisé le nom officiel avec lequel la Russie décrit son entrée forcée en Ukraine.

Article précédentThanasi Kokkinakis révèle la leçon à tirer de son parcours inspirant.
Article suivantLes compagnies aériennes turques et kazakhes suspendent leurs vols vers la Russie dans le contexte de l’invasion de l’Ukraine