Accueil Dernières minutes L'International Poutine offre à l’Afrique du Sud l’aide de la Russie contre la...

Poutine offre à l’Afrique du Sud l’aide de la Russie contre la variante omicron du coronavirus

0

Paris :, 4 déc. (Cinktank.com) –

El presidente de Rusia, Vladimir Putin, ha ofrecido a su homólogo sudafricano, Cyril Ramaphosa, toda la ayuda que necesite para contener la nueva variante ómicron del coronavirus, identificada por vez primera en el país africano, donde los contagios prácticamente se han cuadruplicado en los derniers jours.

L’Afrique du Sud a dépassé les trois millions de cas lors de la quatrième vague d’infections au COVID-19 provoquée par la variante omicron, qui a été détectée dans sept des neuf provinces du pays, a expliqué vendredi le ministre de la Santé Joe Phaahla.

Le pays a enregistré 16 055 infections au COVID-19 au cours des dernières 24 heures et le taux de positivité est passé à 24,3% contre 16,5% mardi, comme l’a rapporté l’Institut national des maladies transmissibles.

« Les chefs d’État ont convenu d’unir leurs forces dans la lutte contre la pandémie de coronavirus avant l’apparition de la nouvelle variante omicron », selon le communiqué du Kremlin recueilli par l’agence de presse officielle russe Sputnik.

Ramaphosa, qui a déjà indiqué ces derniers jours son désaccord avec les interdictions de voyager imposées au pays au niveau international, a dénoncé ce jeudi que la nation africaine souffre d’une sorte d' »apartheid sanitaire ».

Lire aussi:   Une motion de censure au gouvernement du Monténégro prospère

« Alors que nous respectons le droit de tous les pays à prendre leurs mesures pour protéger leur population (…) Comme l’Afrique du Sud, nous nous opposons fermement à toute forme d’apartheid sanitaire dans la lutte contre cette pandémie », a déclaré le président dans le cadre d’un visite en Côte d’Ivoire.

Article précédentLa Chine publie un « Livre blanc sur la démocratie » en réponse au sommet de Biden
Article suivantL’Atletico fait ses adieux au Wanda Metropolitano en pensant à Porto