Accueil Sport Golf Phil Mickelson rêve de terminer le Grand Chelem

Phil Mickelson rêve de terminer le Grand Chelem

0

Après des mois de controverses, d’accusations et après le passage à la Super Ligue arabe (le LIV Golf), Phil Mickelson, lors de l’US Open – qui débutera le 16 juin à Brookline, dans le Massachusetts – cherchera à réaliser le plus grand exploit de sa carrière avec le rêve de terminer le Grand Chelem.

En mai 2021, à 50 ans, 11 mois et 8 jours, il s’est distingué comme le plus vieux vainqueur d’un Majeur grâce à l’exploit du PGA Championship (qu’il avait déjà réalisé en 2015).

Phil Mickelson, histoire

« Lefty », qui a également remporté trois fois le Masters (2004, 2006 et 2010) et triomphé à l’Open en 2013, n’a jamais réussi à gagner l’US Open.

Ce qui représente pour lui un tournoi hanté. Le gaucher de San Diego l’a terminé six fois à la deuxième place et tentera cette année de briser un tabou. Ce ne sera certainement pas un exploit facile pour Mickelson (qui a été éloigné du green pendant quatre mois, revenant sur le terrain la semaine dernière à Londres pour le premier tour de l’Arab Super League), champion en difficulté.

Lire aussi:   Tiger Woods de retour sous les projecteurs pour le Bridgestone

Philip Alfred Mickelson (surnommé Lefty pour son swing de gaucher alors qu’il est droitier dans la vie de tous les jours) (San Diego, 16 juin 1970) est un golfeur américain. Il est l’un des meilleurs joueurs de sa génération et a remporté six tournois majeurs : trois fois le Masters (en 2004, 2006 et 2010), deux fois le PGA Championship (en 2005 et 2021) et une fois l’Open Championship lors de l’édition de 2013.

Il est l’un des 13 joueurs de l’histoire du golf à avoir remporté au moins 3 des 4 majors et a également terminé six fois à la deuxième place de l’US Open Championship sans jamais parvenir à remporter ce tournoi. Avec sa victoire dans son deuxième PGA Championship le 23 mai 2021, il est devenu, à 50 ans, 11 mois et 8 jours, le joueur le plus âgé à prendre la tête d’un des quatre tournois majeurs.

Cette performance exceptionnelle sur le parcours de Kiawah Island – où il a battu son compatriote Bruce Koepka et le Sud-Africain Louis Oosthuizen, de vingt ans son cadet, au terme d’un passionnant duel à trois – intervient huit ans après le dernier majeur remporté en 2013. Mickelson, qui avait progressivement glissé au-delà de la centième place du classement mondial, est soudainement passé au numéro 32.

Lire aussi:   Rafael Nadal rejoint Roger Federer au classement

Article précédentLes compagnies aériennes américaines reprennent leurs vols vers Cuba alors que les restrictions sur les voyages sont assouplies
Article suivantSuper League, une bataille juridique pendant l’US Open