Accueil Sport Golf Paul Barjon reviendra à Korn Ferry Tour

Paul Barjon reviendra à Korn Ferry Tour

0

Bien placé en milieu de tournoi, le Français Paul Barjon ne pourra pas sauver ses droits de jeu sur le PGA Tour ce dimanche. La faute à un troisième tour trop rugueux bouclé en 73. Fini les espoirs de voir Paul Barjon sur le PGA tour pour une deuxième année consécutive.

Paul Barjon, résultats

20ème après 36 trous, le Français devait à tout prix se hisser dans le top 5 du tournoi pour espérer terminer dans le top 25 du classement établi sur les trois derniers événements de la saison du Korn Ferry Tour pour sauver sa catégorie sur le PGA Tour.

Auteur d’une carte de 73 (+1) samedi, avec 6 bogeys, trois birdies et un eagle réussi sur le petit trou par 4 n°12, le joueur formé en Nouvelle-Calédonie a perdu 24 places au classement et compte désormais 9 coups.

derrière les joueurs de la 3ème place. Projeté 75ème à l’issue du 3ème tour, ses derniers espoirs se sont donc définitivement envolés samedi sur le parcours du Victoria National Golf Club de Newburgh dans l’Indiana et Barjon évoluera l’an prochain sur le Korn Ferry Tour comme en 2020-2021 où il avait réussi à boucler la saison en The25 pour gagner sa place sur le grand circuit américain.

Lire aussi:   Pga Tour Live sur Espn+, le plus grand changement

Deuxième au classement de mi-tournoi, Kiradech Aphibarnrat a littéralement explosé samedi avec une carte de 81 et doit également dire adieu à son droit de jouer dans l’élite. En 2018, il a été le premier Thaïlandais de l’histoire à obtenir sa carte sur le PGA Tour.

Annoncé au début de l’année 1989 par le commissaire du PGA Tour Deane Beman, le circuit de développement du PG Tour a connu sa première saison en 1990. Il était initialement appelé le Ben Hogan Tour, car il était sponsorisé par la Ben Hogan Golf Company.

5 6 7 La première saison de 1990 comptait 30 événements et une bourse de près de 100 000 dollars américains. 8 Entre 1993 et 1999, il était connu sous le nom de Nike Tour car il était sponsorisé par cette société. 9 En 2000, Buy.com est devenu le principal sponsor et le circuit a été appelé Buy.com Tour pendant trois saisons (2000 -2002).

À partir du début de la saison 2003, le circuit a été rebaptisé Nationwide Tour lorsque Nationwide Insurance est devenu le prochain sponsor en titre. Après 9 1⁄2 saisons en tant que Nationwide Tour, Web.com a été annoncé comme nouveau sponsor en titre fin juin 2012.

Lire aussi:   Sage Valley Golf Club, le Junior Invitational

L’accord de parrainage de 10 ans a pris effet immédiatement, et le nom du circuit a été changé en Web. with Tour. 10 En juin 2019, le PGA Tour a annoncé un accord de 10 ans avec le cabinet de conseil Korn Ferry pour remplacer Web.com comme principal sponsor du circuit.

La grande majorité des tournois ont toujours été organisés aux États-Unis. En 1993, le premier tournoi international a été incorporé avec l’Open de Monterrey au Mexique, qui a été un événement annuel du calendrier jusqu’en 2001.

En 1994, le circuit a ajouté des événements co-sanctionnés avec le PGA Tour of Australasia en Australie et en Nouvelle-Zélande, ainsi que le championnat de la PGA canadienne au Canada. En 2004, le premier événement en Amérique latine (Panama Championship) a été organisé. Depuis, le nombre d’événements dans la région n’a cessé d’augmenter, notamment au Mexique (depuis 2008), en Colombie (depuis 2010), au Chili (entre 2012 et 2015), au Brésil (entre 2013 et 2016), en République dominicaine (entre 2016 et 2017) et aux Bahamas (depuis 2017).

Article précédentPaula Creamer revient après une longue absence : Je veux vraiment bien jouer pour elle
Article suivantRasmus Lot s’impose à l’Open Daikin de Madrid