Accueil Dernières minutes Sport Ons Jabeur : A 2-5 je me suis dit : tu ne...

Ons Jabeur : A 2-5 je me suis dit : tu ne peux pas terminer ces deux merveilleuses semaines comme ça.

0

Elle perdait 6-1, 5-2 contre Ons Jabeur, et peu de gens auraient pensé voir son retour contre Maria Sakkari. Au lieu de cela, la Grecque, qui avait préparé le match à sa manière jusque-là et neutralisé les variations de la Tunisienne, a perdu le fil du match.

Jabeur a saisi l’opportunité et a inversé le cours de la partie pour la finale 1-6 7-5 6-2. « À 2-5, je me suis dit : tu ne peux pas terminer ces deux merveilleuses semaines comme ça, mon retour a commencé comme ça », a déclaré Jabeur, qui affrontera Daria Kasatkina en demi-finale.

La Russe, présente sur le parcours de Rome en tant qu’athlète neutre, sans drapeau ni couleurs nationales, a progressé grâce à l’abandon de la Suisse Jill Teichmann. Le demi-finaliste du récent tournoi de Madrid est sorti du match mené 6-4 3-2 avec une blessure à la cuisse gauche.

Le match a confirmé que Sakkari est à son meilleur lorsqu’elle peut porter son jeu au niveau du duel physique. C’est une joueuse qui n’a jamais eu à travailler en salle de sport, donc pousser ses muscles à la limite est une façon de se tester et de se sentir bien.

Suffisamment forte pour choisir à 18 ans de quitter la Grèce pour l’Espagne parce qu’elle ressentait le besoin de commencer à prendre seule des décisions cruciales pour diriger sa vie, ces dernières saisons Sakkari a également voulu former son esprit avec la même attention méthodique.

Lire aussi:   Belinda Bencic croise à nouveau la route d'Anna Kalinskaya

Apprendre à gérer les pensées négatives, a-t-il déclaré au journal britannique The Guardian fin 2021, représente son plus grand changement. Aujourd’hui, ces pensées négatives sont apparemment réapparues, et la gestion n’a pas été optimale puisque Jabeur, mené 2-5 dans le deuxième set, a entamé une série décisive de huit jeux consécutifs.

Deuxième par le nombre de victoires en 2022 derrière Iga Swiatek et première par le total des coups gagnants cette saison, la Tunisienne était sortie au premier tour lors de sa seule précédente participation au Foro Italico, en 2020.

Cette année, elle a battu Cirstea (26e), Tomljanovic (41e), Putintseva (40e) avant d’attraper Sakkari et de fêter le dixième succès de sa carrière contre une joueuse du Top 10. Pour le septième quart de finale WTA de 2022, la 7eme mondiale a atteint sa troisième demi-finale, et son 10eme succès consécutif après le triomphe au WTA 1000 Madrid la semaine dernière.

Quelle que soit la demi-finale contre Jill Teichmann ou Daria Kasatkina, Jabeur sera au moins n°6 la semaine prochaine – son meilleur classement à ce jour. Un pas de plus dans l’histoire pour une femme qui, à travers le sport, essaie de changer pour tracer une voie différente pour les prochaines générations de fans, comme les nombreux qui l’ont encouragée pendant le match.

Lire aussi:   L'AnyTech365 Andalucía Open sera diffusé en direct sur Eurosport à partir de jeudi.

« La communauté arabe était très présente aujourd’hui, dit-elle, elle m’a beaucoup aidée. Mais je ne peux pas non plus oublier les fans italiens, il y en a un qui n’arrêtait pas de crier « Ne t’inquiète pas, Ons, on y va !

C’était très bien  » En demi-finale, elle rencontrera Kasatkina pour la sixième fois, qu’elle a battue lors des trois derniers matchs consécutifs après avoir perdu les deux premiers. La plus importante remonte à la finale de Birmingham en 2021, lorsque Jabeur a remporté son premier titre WTA.

« Ce n’est jamais facile de jouer contre Dasha, même si je l’ai battue lors des derniers matchs – a déclaré la Tunisienne -. C’est une grande combattante, je l’aime bien. J’aime aussi beaucoup son personnel, qui fait un excellent travail. Je pense que ce sera un grand match.

Article précédentStefanos Tsitsipas anéantit les espoirs de Jannik Sinner à Rome
Article suivantHaas : le retour de Roger Federer n’est pas une opération marketing