Accueil Dernières minutes Sport Nick Kyrgios et son duel litigieux avec Tsitsipas : vous avez vu...

Nick Kyrgios et son duel litigieux avec Tsitsipas : vous avez vu ce qui s’est passé

0

Nick Kyrgios est définitivement un danger pour tout le monde à Wimbledon et le troisième tour en a apporté la preuve définitive, même pour ceux qui avaient encore des doutes. Outre son habituelle démonstration de beaux coups et ses protestations avec l’arbitre de chaise, l’Australien a montré une performance solide et même plus lucide que son adversaire, méritant le passage en huitième de finale du troisième Grand Chelem de la saison 2022.

Victorieux en quatre sets face au Grec Stefanos Tsitsipas, grâce à sa force et sa détermination, le natif de Canberra s’est montré supérieur et la bataille n’a pas traîné jusqu’au cinquième set décisif. L’épisode le plus discuté a été la balle frappée dans la foule par le numéro 5 mondial, qui heureusement pour lui n’a effleuré que quelques spectateurs.

L’adversaire a demandé à plusieurs reprises à l’arbitre une disqualification, ce qui a suscité la controverse : le Grec devrait être reconnaissant de n’avoir touché personne, étant donné la vitesse soutenue de la balle (cela aurait été une disqualification définitive), mais des questions demeurent quant à l’inaction de l’arbitre de chaise, probablement l’aspect le plus bizarre de toute l’affaire.

Lire aussi:   Ni le règlement, ni personne ne peut effacer Novak Djokovic du livre des records ATP.

L’interview de Nick à la fin du match

Excité par sa victoire et la poursuite de son aventure londonienne, Kyrgios a fait quelques remarques intéressantes lors de la traditionnelle interview d’après-match sur le court réservée uniquement au vainqueur : « Honnêtement, ça a été un défi très excitant, j’ai ressenti beaucoup d’adrénaline.

C’était un match très difficile, mais je le savais dès le début », a-t-il analysé. Sur les moments de nervosité pendant le troisième set : « Je suis super heureux d’être ici et cela me frustre que ces choses arrivent.

Vous avez vu ce qui s’est passé. Dans tous les cas, je respecterai toujours Stefanos en tant que joueur de tennis et en tant que personne », a-t-il ajouté. Il a conclu : « Tout est fou, jouer devant un stade aussi plein est incroyable.

Je suis ici pour gagner et je ne vois pas le tableau d’affichage, je ne vois pas qui sera mon prochain adversaire (il affrontera l’Américain Nakashima). Je me sens bien et je suis ici pour gagner Wimbledon ».

Lire aussi:   Tiger Woods : "Je peux jouer au golf avec des coups et des coups".
Article précédentBob MacIntyre avant l’Open de St Andrews : « Je ne suis pas encore au niveau de certains joueurs »
Article suivantWilander : Roger Federer a été brillant à cet égard, mais d’une manière différente.