Accueil Dernières minutes L'International Moscou attend de l’Ukraine qu’elle honore « tous ses engagements » pour assurer un...

Moscou attend de l’Ukraine qu’elle honore « tous ses engagements » pour assurer un retour au cessez-le-feu

0

Moscou exhorte Kiev à respecter ses engagements pour assurer le retour au cessez-le-feu

L’Allemagne et la France célèbrent la cessation des hostilités, tandis que les États-Unis saluent la décision

Paris :, 24 décembre (Cinktank.com) –

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zajarova, a indiqué jeudi que Moscou s’attend à ce que Kiev respecte « tous ses engagements » pour garantir un retour au cessez-le-feu dans l’est de l’Ukraine, après avoir annoncé un retour à la cessation des hostilités.

Le ministre ukrainien de la Défense a publié mercredi une déclaration dans laquelle il a exprimé son intention de revenir au cessez-le-feu convenu en juillet 2020 à l’issue d’une réunion virtuelle du Groupe de contact trilatéral – Russie, Ukraine et Organisation pour la sécurité et la sûreté en Europe (OSCE ) -.

Dans cette déclaration, cependant, Zajarova a critiqué le fait qu’« une interdiction publique directe d’ouvrir le feu de riposte sans l’autorisation des dirigeants des Forces armées ukrainiennes » a été contournée.

Malgré cela, Moscou espère que Kiev respectera « tous les engagements pour garantir un cessez-le-feu durable dans l’est de l’Ukraine », a déclaré la porte-parole dans un communiqué recueilli par l’agence de presse russe Spoutnik, puis en a profité pour récriminer que depuis la signature de le cessez-le-feu, l’Ukraine a échappé à sa mise en œuvre.

Lire aussi:   Suu Kyi réapparaît à Naipyidó lors de l'audience du tribunal qui la poursuit en Birmanie

RÉACTIONS À L’ACCORD

L’Allemagne et la France ont salué la détermination des deux parties à revenir aux engagements pris, comme indiqué dans une déclaration conjointe de leurs ministères des Affaires étrangères respectifs.

« Nous sommes heureux que les participants à une session du Groupe de contact trilatéral aient exprimé leur ferme détermination à adhérer pleinement aux mesures visant à renforcer l’accord sur le cessez-le-feu du 22 juillet 2020, apportant ainsi une contribution significative à la situation sécuritaire le long du ligne de contact la veille de Noël », lit-on dans le communiqué.

En revanche, le département d’Etat américain a « salué » la désescalade du conflit et « la ferme détermination » entre l’Ukraine et la Russie à renforcer l’accord de cessez-le-feu.

« Nous espérons que la paix qui en résultera créera l’espace diplomatique nécessaire pour réduire les tensions régionales et créer une atmosphère positive pour la poursuite des discussions », a déclaré jeudi le porte-parole du département, Ned Price, dans un communiqué, exhortant toutes les parties à respecter leur engagement en faveur de la sécurité des personnes qui vivent dans la région.

Les États-Unis ont également appelé au retrait des troupes à la frontière ukrainienne : « Nous sommes prêts à contribuer à faciliter la mise en œuvre des accords de Minsk, en soutien à l’OSCE et au processus de Normandie. Nous continuons d’appeler le gouvernement russe à se conformer avec les engagements pris dans l’accord de Minsk de retirer les forces et les armes de l’est de l’Ukraine, ainsi que de mettre fin à sa rhétorique agressive et menaçante. »

Lire aussi:   Zelensky pourrait annuler sa présence à Munich en cas d'"escalade dramatique" du conflit avec la Russie

L’accord intervient dans un contexte de tensions croissantes, avec des accusations lancées par les deux parties se prétendant provocatrices. Kiev a assuré que la propre attitude de Moscou est celle qui ouvre les portes de l’OTAN – ce que la Russie veut empêcher – tandis qu’au Kremlin ils allèguent une augmentation des manœuvres de l’Alliance atlantique devant ses frontières pour justifier des déploiements militaires comme celui qui se déroule à côté de l’Ukraine.

Mercredi, le chef du bureau présidentiel ukrainien, Andriy Yermak, a indiqué que « toutes les parties au sein du groupe de contact ont convenu de revenir au plein respect du cessez-le-feu dans le Donbass et les forces armées ukrainiennes se sont engagées à le respecter strictement ».

« C’est un pas vers la désescalade dans l’est. Nous espérons que cette fois le cessez-le-feu sera durable et aidera à sauver la vie des défenseurs et des citoyens pacifiques de l’Ukraine », a déclaré Yermak sur son compte Facebook.

Article précédentPGA Tour, liste des dix noms à connaître en 2022
Article suivantHRW dénonce la répression par le gouvernement russe des libertés de ses citoyens sur Internet.